jeudi 31 mai 2012

Perdre c'est bien, s'aimer c'est mieux !

Il y a quelques semaines déjà, je te parlais de la façon dont j'avais perdu du poids l'année passée. Mais comme je dis toujours, perdre du poids c'est bien joli, faire des efforts, c'est bien joli, mais si c'est pour tout reprendre après et en revenir là où on en était, ça ne sert à rien. Et quand je dis "là où on en était " c'est aussi psychologiquement, il faut avant tout être bien dans sa tête, et sans ça, tu pourras perdre tout le poids du monde, ça ne servira à rien. 

Aujourd'hui, un an après, où j'en suis ?

Comme je le disais dans mon précédent article, des régimes j'en ai essayé des millions, ils ont tous fonctionné. Une diète, une restriction ça marche toujours. Qui que tu sois, n'importe quelle méthode que tu utilises (et c'est souvent bien triste, car on peut tomber dans l'excès), mais ce que j'ai compris, pendant cette réhabilitation alimentaire, c'est que je devais surtout m'accepter telle que je suis et aimer mon corps. Quand j'ai commencé ma phase de stabilisation, j'ai avant tout choisi un poids confortable, qui prenait compte de ma morphologie, des mes habitudes de vie, et aussi de ma vie sociale. Bannir un resto pour maigrir ? J'ai voulu le faire, et heureusement mon copain était là pour me tirer les oreilles !

Cette phase de stabilisation est très importante quand tu finalises une perte de poids, car elle permet à ton corps de se retrouver, et d'apprendre à vivre sa nouvelle vie. Comme tu le sais j'ai fait Weight Watchers. Tu sais, tu comptes tes points, t'as droit à une réserve, toussa. Arrivée à la stabilisation (c'est toi qui choisi le moment), on t'augmente tes points petits à petits et on tâte le terrain pour voir à partir de quel moment tu regrossis. Moi je ne l'ai pas joué comme ça. Quand je suis entrée en stab' (ça fait bien stab', non ?), je me suis plutôt dit, comment ai-je envie de vivre ? Je ne vais quand même pas compter mes points toute ma vie ? Si je mange une pâtisserie, est ce que je grossis ? Si je fais un resto ? Etc... Et comme ça pendant 8 semaines (entre temps je suis aussi partie en vacances), j'ai tâté le terrain. J'ai commencé ma stabilisation à 60.5 kilos, je l'ai terminée à 61.5 kilos. Ce poids de 60.5kg, était un peu trop difficile à maintenir, il demandait beaucoup de restriction (je suis un jour retombé à ce point suite à une gastro, pour te dire).

Entre temps, j'ai compris quelque chose : j'ai un corps, j'ai un patrimoine génétique, je suis née comme ça et ça on peut rien y changer. Je ne suis pas ce genre de fille qui peut manger 3 hamburgers de suite sans prendre 1 gramme. Donc je sais, que si je veux garder mon poids, je dois avoir des habitudes de vies saines toute ma vie. Je devrais faire attention toute ma vie. Au début, je le vivais mal, mais voilà, c'est comme ça, j'ai appris à l'accepter. D'où l'importance d'être bien dans ses baskets quand tu entames un régime, et surtout après.

Depuis cette fin de stab' donc, je fais attention mais pas trop. Je surveille toujours ma balance une fois par semaine, pas plus pour éviter d'avoir la fixette de la balance. J'essaye de garder mon poids autour de 61.5 kilos. Il y a des semaines, comme ce week-end par exemple, où j'ai plein de sorties, des barbecues, des apero, des desserts etc... Et je reprends un kilos. Mais j'essaye de ne pas paniquer quand je vois 62.5 sur la balance. Je me dis ok, tu as vécut, tu t'es fais plaisir, tu as profité de l'instant présent, maintenant tu refais attention un petit peu jusqu’à ce que tu perdes ce kilos, tu marches, tu bois de l'eau, tu manges des fruits. Et 1 semaine après je suis redescendue. Je fais attention, je ne refais pas régime, y a une nuance. Je me suis donc fixé un poids limite à ne pas dépasser, aussi bien vers le bas, que vers le haut. Il y a aussi des aliments que je bannis plus au moins au quotidien: je ne me prive de rien, mais j'essaye de ne pas cumuler, ni de tomber dans l'excès.

Si je te raconte tout ça, c'est parce que récemment, j'ai lu que 80% de la population qui entamait un régime reprenait tout dans l'année qui suivait. Et 50% (je crois que je suis plus sûre des pourcentages,) reprenait tout endéans les 5 ans. Je n'ai pas envie de faire partie de ces statistiques, surtout que je sais que plus tu fais des régimes, plus c'est difficile après de stabiliser un poids. On apprend tout ça au réunion WW. Beaucoup de personne on fait des régimes drastiques comme Ducan, reprennent tout, viennent chez WW, et après 6 mois n'ont toujours rien perdu. Parce qu'elles ont tellement maltraité leurs corps, que celui ci est détraqué.

Je ne suis pas là pour t'encourager à faire régime, je suis même plutôt contre cette dictature de la minceur parce que je l'ai subie trop longtemps. Moi même je ne me considère pas comme mince (61.5kg, pour 1m63), mais comme en bonne santé. Je suis plutôt là pour t'encourager à faire une bonne démarche, accepter ton corps quel qu'il soit, et ne pas le maltraiter à coup de prise de poids et reparte de poids intempestive. Stabiliser son poids, c'est un combat de tous les jours, c'est des efforts. Il n'y a pas de régime magique, ni de remède magique.

Le magicien, c'est toi. Tout simplement.


♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 30 mai 2012

Dessines moi !

Il y en a beaucoup d'entre vous qui se demande à quoi je ressemble, comment je m'appelle, et qui se lance dans des petits paris tout mignons. Récemment Pshiiit avait publié une photo de Michelle Williams sur Pinterest, mentionnant que je devais sûrement lui ressembler. Ce n'est pas complètement faux, du moins du temps où elle jouait dans Dawson, et que j'étais ado, il est vrai qu'on avait un air de ressemblance. Vite fait quoi. Mais je dois t'avouer aussi, que j'ai le même genre de minois qu'elle, du coup tout comme Carey Mulligan, je me suis inspirée sur elles pour ma coupe de cheveux.

Donc, pour satisfaire les plus curieuses d'entre vous, je me suis laissée aller à un petit jeux d'autoportrait dans mon Smash Book et j'ai tenté de m'avartiser, enfin de me dessiner si tu préfères. Donc voilà, j'ai les yeux ronds marrons, que je maquille souvent très fort. Mon visage lui aussi est rond, mais pas si fort que sur le dessin, ça reste une caricature. J'adore mettre de la poudre de soleil pour avoir l'air un peu bronzé. J'ai la taille marqué, des hanches et des cuisses rondes que j'aime cacher sous des petites robes mignonnes. Souvent je mets un legging en dessous parce que je n'aime pas genoux. J'adore porter des grosses montres en plastic et des sautoirs à pendentifs, j'ai d'ailleurs une belle collection des deux ^^

Bon c'est un test, c'est aussi ma façon de me remettre doucement au dessin, car oui, je dessine depuis toute petite. Seulement ces derniers temps j'ai eu tendance à laisser tomber mes crayons et mes couleurs. C'est la gentille Natacha Birds et son énorme talent qui m'a donné envie de m'y remettre (bien que nous n'avons pas du tout le même style graphique).

Alors ? Je te plais ?

Avant


En couleurs


♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 29 mai 2012

Nail ♥ Moi aussi je teste, le kit stamping Essence et le Sèche Vite !

Cela fait des mois que je lorgne sur le kit de stamping Konad. L'explication veut que je le trouvais un peu chéro et surtout que mon cher et tendre était un peu contre l'idée du stamping. Alors tu vas me dire que je fais ce que je veux (avec mes ongles, pas avec mes cheveux), oui mais non. Parce que mon homme il est supra gentil dans la vraie vie, et il émet que très rarement des avis sur mes looks ou mes lubies. Il est du genre à me laisser faire parce que je suis une grande fille. Alors pour une fois qu'il avait un avis tranché, j'avais envie de le respecter. Puis additionné au prix du Konad, tu sauras tout.

Cependant, ayant testé des techniques toutes plus abracadabrantes les unes que les autres (merci au Sunday Nail Battle), je pense qu'il s'est fait une raison. Et moi aussi ! Jusqu’à ce que, un bel après midi, je me promenais au centre commercial de Louvain La Neuve, et j'entrâme dans le Kruidvat. Et là, j'ai failli crier au scandale, parce que leur corner Essence il est 2 fois plus grand que mon petit Essence du bas de la rue. Donc j'ai juste raflé toute la panoplie de NPA digne de ce nom et je suis repartie avec un kit de Stamping Essence au prix de... euhm... Je sais plus, pas cher. Genre 3/4 euros. Et une plaque en plus (genre 1.50 euro la plaque). On est loin derrière les 15 euros du kit de base Konad, pas vrai ?

En plus de cela, mon top coat Hema était devenu tout cracra, tout dur. Il faisait des fils et tout, donc je me suis offert le luxe d'un Sèche Vite, pour être une vraie NPA, de vrai de vrai. Pas une en carton. Cela me faisait 2 produits à tester, et me voici partie !

Le kit stamping Essence:
Beh écoutes, chouette quoi ! J'avais lu que la première fois était douloureuse, qu'il fallait du vernis spécial, que le tampon accrochait pas, qu'il fallait s'y reprendre à plusieurs fois. Que nenni. Je me suis armée de toute ma plus belle patience légendaire, et j'ai "géré" le premier doigt du premier coup. Tu verras la ligne est pas trop marquée, je pense que c'est du à la couvrance du Essie Tart Deco. Après le deuxième je l'ai raté parce que j'ai appuyé comme une grosse tordue. Je n'ai fait que 2 doigts (1 seul en photo), parce que je suis pas trop du genre "total look". C'est facile, c'est rapide, ça change et niveau rapport qualité prix, moi je dis OUI ! Du coup, j'ai envie de me racheter d'autres plaques, parce que je trouve l'effet super joli.

Le Sèche Vite:
J'avais lu sur la blogo que c'était genre LE topcoat du siècle. Eh beh je peux te dire que j'ai pas été déçue. Non seulement il sèche vite, mais en plus le vernis tient vraiment longtemps avec. L'odeur est un peu désagréable par contre, il sent pas comme les autres vernis. Et j'ai été bluffée de la quantité. J'avais bien lu 14ml, mais je m'attendais pas à avoir un pot géant comme ça. Le petit plus ? Il fait des ongles tout doux et il égalise les couches du vernis (enfin je trouve).

Donc voilà, évidemment je t'ai pris des photos et tout, pour que tu puisses me dire ce que tu en penses, si tu aimes, si tu connais ces marques, toussa.





Bonne journée !

♥ ♥ ♥

EDIT : The Sunday Nail Battle ♥ All Over Nail

Cette semaine vous allez devoir réaliser des motifs sur vos ongles. Mais pas n'importe lesquels, des "All Over". Dans le textile, on utilise ce terme pour déterminer le nom d'un motif à raccord. Donc éclatez vous avec des imprimés fleuris, des rayures, des pois, des carreaux, des motifs aztèques,... La seule contrainte ? Vous devrez en moins en faire 2 différents !

Pour le reste, amusez vous et à dimanche

Twitter:@OdileSacoche @10tubes #TheSundayNailBattle
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 mai 2012

Un bien joli cadre de vie.

Il y a quelques temps de cela, j'ai décidé de ne pas vivre dans les cadres que l'on m'avait fixé. En vrai, je ne sais pas si je l'ai vraiment "décidé", ou si c'est mon caractère qui a fait que j'ai toujours été un peu "rebelle". Bien que rebelle ne soit pas tout à fait le terme. En vérité, je me rends compte maintenant, que je ne me suis pas rendue la vie facile. Parce que lorsque tu mènes ta vie de façon différente des clichés de la société, tu te frottes toujours à des remarques tout aussi cliché et tu te sens toujours l'obligation de te justifier. Du coup, dans la vie, je me justifie à tout va. Un peu comme si je m'excusais tout le temps d'être celle que je suis et de faire ce que je fais.


Ça a commencé avec mes études. Oui comme tu le sais, ma mère me prédestinait à de grandes études universitaires, mais j'ai voulu faire l'artistique. Durant mes dernières années de secondaire, histoire d'avoir un "bagage", j'ai du prendre une option math. Je me suis alors retrouvée dans une classe d'intello super doué destiné à des carrières d'ingénieur. Mais j'ai suivi le rythme jusqu'à la fin de l'année. Et ce dernier jour de cours, je m'en rappellerai toujours. Le prof nous a demandé à chacun de dire les études qu'on allait poursuivre. Forcément les réponses tournaient autour des maths, de l'agro, de la biologie, des trucs de tête quoi avec des félicitations et des admirations du prof en question ! Arrive mon tour, j'énonce fièrement "je vais être styliste" et là, le silence intersidéral. Le prof n'a pas su quoi dire. Il a ris nerveusement et est passé au suivant sans rien dire. Pendant les 3 années qui ont suivies, dès que je rencontrais quelqu'un j'ai eu droit à ces clichés sur les études artistiques et je me sentais de me justifier, genre non je ne suis pas analphabète !

Puis ça a continué avec mon appart. Quand j'ai décidé d'acheter mon appartement, pas mal de personnes ont cru que c'était une énième lubie. Mais non, je voulais un appartement, à moi, et investir de l'argent intelligemment, c'est tout. A la banque, quand je suis arrivée pour demander mon prêt, j'ai aperçu le sourire du banquier en lisant mon année de naissance. A cet époque j'avais 24 ans, j'étais forcément trop jeune. Quelqu'un m'a même dit : "Quoi ? Tu vas acheter ton appartement toute seule, à 24 ans ? Mais tu trouveras jamais de mecs ! Si tu achètes seule, ça veut dire que tu renonces à l'amour et de vivre un jour avec quelqu'un..." J'ai ris nerveusement, j'ai bien cru que cet abruti allait me porter la poisse, et je me suis justifiée. Encore.

Récemment, j'ai droit a encore tout un tas de remarques. La number one en tête de liste, c'est sur le fait que je suis au chômage. D'un côté on me dit de profiter de bien réfléchir, mais de l'autre, on me demande quand même ce que je fais de mes journées. Ah oui, ça dérange tous ces beaux clichés sur les chômeurs qui ne font rien, qui ont du temps, avec mes jolies mains manucurées... Puis à chaque réunion de famille j'ai droit aussi à un "Alors, le bébé, c'est pour quand ? Parce que t'as quel age maintenant, presque 28, non ?" Oui et alors ? J'ai été livrée à la naissance avec une date de péremption ?

Du coup, je ne suis pas sure de comprendre pourquoi les gens veulent à ce point te mettre dans des cadres. Comme si ça les rassuraient. Comme si un jour, ils s'étaient rendu compte bien trop tard qu'ils n'étaient pas obligés de vivre la vie qu'on leur avait dicté, et qu'ils se justifiaient eux même en perpétuant des règles, des cadres et des clichés. Je pense qu'il n'y a pas qu'un chemin de vie ou qu'un seul schéma. Les gens ont trop tendance à croire qu'en prenant cette route, ils font les choses correctement, et se rassurent, alors qu'en fait, la seule finalité à nos vies à tous, c'est le bonheur...

... et nous, on le sait bien, que c'est le bonheur, le vrai et seul chemin.

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Concours ★ The Happy Box, les résultats, la gagnante !

Et voilà, vous l'attendiez toutes, les résultats de mon super concours "The Happy Box". Bon ça a été dure, très dure de vous départager, déjà parce que vous avez toutes joué le jeux super bien, ensuite parce que par mail vous avez toutes été adorables avec moi. Je voulais faire une mention toute particulière au montage de PelyMyDream, parce que son explication et son idée était vraiment super. J'ai longtemps pensé garder sa participation dans le top 5, mais en y réfléchissant longuement, je me suis dit que c'était pas tout à fait juste pour les autres. Donc voilà, Pely, désolée, ton montage était vraiment vraiment génial, j'ai failli craquer !

Ensuite, je voulais vous dire aussi, que ce n'est pas parce que votre montage n'a pas été choisi que vous êtes nulles ! Oh non ! C'était tellement difficile pour moi, mais voilà, je devais choisir, c'est le jeu ma pauvre Lucette. Cependant, la bonne nouvelle, c'est que c'était tellement difficile de choisir, que pour vous donner plus de chances, j'ai décidé d'en choisir une 6ème. Il y aura donc 6 finalistes au lieu de 5. Yeah !

Allez, j'arrête de faire trainer. Les 6 finalistes sont (les chiffres ont été donné au hasard, ce n'est pas un classement):

Bwapo, avec son montage sur le bonheur: n° 1 


Rose Cocoon, avec son montage sur les petits plaisirs: n°2


DeToutDeRien, avec son montage sur les vernis: n°3


Soo, avec son montage sur les petits plaisirs: n°4


Citronelle, avec son montage sur le meilleur des mondes : n°5


Et Lilith Grey, avec son montage sur mes dilemmes capillaires: n°6


Mon ami le Maître Randomizer, a donc tiré au sort un chiffre entre 1 et 6.
Et la grande gagnante du concours est.....

Roulement de tamboooooouuuurrrrr.....

Le numéroooooooo.....

5 !!!!!! Citronelle !!!!! 


Bravo !!!! Donne moi vite tes coordonnées par mail, à odilesacoche@gmail.com
Pleins de bisoux, de paillettes et tout à vous toutes et encore bravo pour vos belles participations !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 27 mai 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Festival de Cannes

Pour cette 4eme édition du Sunday Nail Battle, après avoir entendu vos cris, vos pleurs suite au splatter, Andreia et moi on a voulu être sympas, et on vous a proposé un thème fastoche et libre: le Festival de Cannes. Genre fais ce que tu veux sur tes ongles, éclates toi. Ouais beh pour le coup, c'est moi qui ai déchanté. Oui parce que je voulais pas rentrer dans le classique rouge qui rappelle la fameuse montée des marches. Puis j'avais flashé sur des manucures de Prima Creative inspirée par des robes, et j'avais cru détenir l'idée du siècle. Fail.

J'avais trouvé la petite robe de Freida Pinto super mignonne et je m'étais dis: chic, chic, je vais faire un joli rose, puis reproduire son bustier fleuris à l'éponge, et pailleter le tout. Oui mais non. Ça c'était avant. En vrai, c'était vilain, c'était kitch, et je n'aimais pas. Si tôt fait, si tôt dissolvé (on dit qu'il reste des vestiges de ce test sur mon compte Instagram). Donc je suis repartie à la recherche de robes pendant tout une après midi et j'ai été déçuuuue, mais déçuuuue ! Les robes de Cannes 2012, bif bof. Sans aucune inspiration et très peu convaincue donc, j'ai décidé de rendre hommage à Jane Fonda avec sa robe noire et blanche, et comme sur sa pochette il y avait une sorte d'émeraude, j'ai ajouté quelques notes de couleur.

Mon festival de Cannes est "so smoking", noir et blanc, au scotch et au dotting tool... Avec très très peu de conviction.

Festival de Cannes



♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 26 mai 2012

Concours ★ The Happy Box, les participations

Début mai, je lançais un super concours pour vous remercier un peu tous/toutes de me suivre. Beh ui, depuis que j'ai ouvert ce blog, 50.000 personnes sont venues cliquer par ici, 500 hellocotoneuse se sont inscrites à ma page et plus de 200 twittos suivent mes âneries. Du coup, j'avais envie de marquer le coup et de vous concocter avec mes petits sous, une Happy Box un peu "surprise". J'ai fait quelques teasing durant le concours histoire de vous motiver à y participer.

Justement, que fallait il faire ? Me fabriquer une page créative, sur un thème du blog et avec une photo perso. Et déjà je voulais vous dire merci d'y avoir participer. C'était un concours un peu difficile, et je ne m'attendais pas à recevoir 50 participations, mais j'en ai eu 16 et ça c'est déjà énooooorme !! Beaucoup des pages créatives ont tournées autour du thème du bonheur et ça m'a énormément touchée. Merci aussi pour vos petits moments gentils dans vos mails, vos explications très concises et inspirées, qui me donnent chaque jour plus de motivation pour ce blog.

Maintenant que la minute émotion est passée, place aux participations.
Lundi je révèlerai le nom des 5 participantes sélectionnées pour le tirage au sort, ainsi que la gagnante. C'est le moment où vous pouvez me soudoyer, et me dire quels montages vous trouvez les plus jolis. Cela m'aidera peut être dans mon choix cornélien !

La participation d'Alinoa:
Sa page porte sur l'article Be Happy.


La participation de No&Mi:
Elle a créé une page "déco", en rapport avec la catégorie déco de ce blog


La participation de Bwapo:
Elle a aussi créé sa page sur le thème du bonheur


La participation de Lilith Grey:
Qui m'a fait beaucoup rire puisque sa participation porte sur mes dilemmes capillaires :D


La participation de Bouille de Gum:
Une petite dédicace aussi à Andreia qui n'a pas pu participer, et donc un hommage à nos Sunday Nail Battle



La participation de Sweet Bumble Bee Vernis:
Le thème choisi est parti de l'article inspiration "Little Mermaid"


La participation de Rose Cocoon:
Sa création est parti de la "La petite liste des choses qui font du bien"


La participation de DeToutDeRien:
.... Faut il le dire ? Les vernis bien sûr !



La participation d'Happy Time :
Qui a aussi choisit l'article "La petite liste des choses qui font du bien"


La participation de Marie Twyntopia:
C'est évident, non ? Les vernis aussi !


La participation de Mes petits trésors manuels:
Une page sur le bonheur avec ses deux fistons



La participation de PelyMyDream:
Elle a fait une participation un peu particulière puisqu'elle a décidé de faire un montage réel sur le bonheur



La participation de Soo:
Elle aussi elle a choisit le thème du bonheur, des petits plaisirs


La participation de Sugar Yummy:
Elle est partie de mon article Geometric Nail, qui était plutôt un nail art triangulaire



La participation de Sweet Obladi:
Un nouvelle page sur le bonheur, catégorie Be Happy


La participation de citronelle (qui est la seule non blogueuse du lot, et qui me suit depuis le 1er article):
Le thème qu'elle a choisit est l'article "Dans le meilleur des mondes"


Voilàààà, comme vous pouvez le voir ça va être suuuuper dure de vous départager. Vous avez toutes fait des choses magnifiques, et bravo à toutes !
Je vous donne un dernier teasing, parce que sachez que vous n'êtes pas les seules à avoir bosser sur ce concours, moi aussi j'ai bricolé pour la gagnante, une super Happy Box (le reste, c'est surpriiiiise).


La suite, Lundi !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 mai 2012

Adopter un chien

Cela fait un moment que je voulais écrire cet article, mais je pensais que ça ne t'intéresserais pas trop. Puis j'me suis dis, "oh puis zut, après tout c'est mon blog, ça intéressera bien des gens, et les autres repasseront". Il y a surtout que j'avais comme un besoin d'écrire cet article car récemment, une connaissance a adopté un chien et l'a donné après 2 semaines. J'avais beau lui dire qu'un chien c'est du travail, c'est pas juste un caprice, il faut l'éduquer, s'en occuper tout ça, mais parfois les gens prennent des conseils comme des jugements. Résultats des courses, ce pauvre bébé chien a été comme un jouet, balloté de sa famille d'origine, à une deuxième famille, puis une troisième... Donc voilà, j'ai pensé que peut être certains "parents" (d'enfant ou de futur chien) passeraient par ici, que quelques conseils seraient de mise, histoire de réfléchir avant de prendre un chien et qu'il ne finisse à la SPA.
 

D'abord, j'ai envie de te dire, que je suis l'amie des animaux et qu'il est fort possible que cet article / ces conseils soient peut être un peu extrêmes pour toi si tu es novice. La mise en garde étant faite, un petit flash back s'impose. J'ai toujours eu des chats, j'étais comme on dit "une fille à chat". Mais un chat, c'est pas un chien. Un chat tu peux lui apprendre quelques trucs dont le plus important faire ses besoins dans un bac ou tout seul dehors, mais après c'est un peu basta. Le chat est le seul animal domestique qui a toujours en lui son instinct sauvage de félin: il va chasser de lui même, il est très territorial et s'il veut qu'on lui foute la paix, on lui foutra la paix. J'ai connu beaucoup de chats qui sont partis de la maison, même avec plein d'amour et de bouffe, pour vivre leur vie. Mais un chien, il a besoin de toi et ça, il faudra que tu t'en rappelles toujours avant d'adopter.

Premièrement, tu devras lui apprendre à faire pipi/popo. Les 4 premières semaines avec Jules ça a été un enfer. On rentrait du boulot le soir et le couloir était infesté de merde. Il faisait pipi pour la moindre occasion: content, pas content, après avoir bu, après le réveil,... Normal, c'est un bébé chien et les bébés du monde entier ont ce point commun : ils ne savent pas se retenir. Donc c'est pas la peine de lui crier dessus (tu crierais toi sur ton enfant de 3 mois parce qu'il a fait pipi dans sa couche ? non), tu dois lui apprendre. Avec des journaux, des torchons, un bac en terre sur la terrasse (ce que j'ai fait). Tu devras avoir l'air d'un idiot dans la rue "Pipiiiii, ouiii c'est bien mon chien, bravooooo", ou parfois d'un tortionnaire "Noooon, pas pipiiiii, pas làààà, pas bieeeeen". Tu auras besoin de patience, de beaucoup de patience, mais un jour ça paiera et tu seras super fier quand ton chien sera le plus propre de l'immeuble.

Ensuite, ton chien tu devras l'éduquer. Et oui. Pas question qu'il monte sur le canapé quand il veut, pas question qu'il mange avant toi. Le chef de meute c'est toi, pas lui. Il faut être fort, parce qu'il va essayer de te duper, mais tu devras apprendre comment fonctionne un chien, c'est à dire pas comme un humain. Déjà, le chien il assimile des mots, pas des phrases mais il est quand même super malin, il comprend plein de choses. Il repère vite tes habitudes (chaussures = promenade). Non il ne mangera pas la même chose que dans ton assiette (parfois c'est tentant), non il ne dormira pas dans ton lit (sinon ça signifie que c'est lui le maitre), non il ne passera pas les portes avant toi, non il n'aboiera et ne sautera pas à tout va,.... Tu vas lui apprendre les règles, et sache avant tout que les bons chiens sont bons, car ils ont des bons maitres, un chien ne devient pas méchant par l'opération du Saint Esprit un beau matin d'été !

Enfin, ton chien, tu vas devoir t'en occuper et lui donner l'amour. A l'inverse d'un chat, un chien n'est pas indépendant. Il peut rester seul, mais pas tout le temps. Si tu es du genre à avoir des journées de fou et que tu rentres peu à la maison, ne prends pas de chien, ou alors ne t'étonnes pas qu'il bouffe tes godasses ou ton canapé. Pas la peine non plus de le laisser dehors toute la journée, il va finir fou à aboyer après chaque passant. Tu vas devoir le sortir au moins 2 à 3 fois par jour. Ton chien aura besoin de se défouler, parfois il faudra le faire courir, pour se dépenser, parfois il faudra jouer avec lui. Il va avoir besoin d'amour, de caresse, de câlin, d'attention. Quand il est petit bébé, tu vas peut être même devoir le border, car il voudra pas dormir tout seul. La première semaine j'ai passé des nuits blanches parce que petit Jules chouinait derrière la porte, mais j'ai tenu bon, et aujourd'hui, il dort dans SON hall, dans SON panier.

Alors oui, un chien ça pue, ça prend de la place, ça bave. Si tu prends un bouli comme moi, ça pète, ça rote et ça ronfle. Si c'est un chien de race, ça coûte de l'argent car les races sont fragiles et ils ont besoin de croquettes de luxe, de visites chez le véto. Oui le chien tu dois le prendre avec toi en vacances et c'est dure de trouver des endroits qui les acceptent. Mais le chien, il va te donner de l'amour comme tu en connais peu, parce que le chien il vit pour son maître, c'est la prunelle de ses yeux. Il va te regarder avec des yeux tendres, il va littéralement sauter de joie quand tu rentreras après 8 heures de travail, parfois quand tu pleures, il comprend et il aboie comme pour te dire "hey pleure pas, je suis là".

Finalement, je ne sais pas si c'est le chien qui a besoin de l'homme, ou l'homme qui a grandement besoin du chien, parce que l'homme apprendra de son animal une des plus belles choses qui soit: la fidélité.

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 mai 2012

Trucs et Astuces ★ La photo vintage pour les nuls

Faut que tu saches un truc, je suis une autodidacte. Alors oui, de formation je suis styliste, mais à l'époque où j'étais à l'école ils n'ont pas eu la bonne idée de nous apprendre les logiciels tel que Illustrator ou Photoshop (entre temps ils ont changé leur programme scolaire). Donc nous on devait remettre des dossiers PC sans savoir comment ça fonctionnait. Et là, Google est devenu mon ami. Parce qu'en vrai, je suis une pro de la Google Search (ça m'arrangerait bien qu'il y ai un métier du genre "chercheuse sur Google). Bref, j'ai appris pas mal de trucs comme ça par tuto interposé. Puis j'ai fait une formation d'un an pour me spécialiser en infographie et j'ai appris d'autres choses mais moins intéressantes. Du genre faire du métal brossé, montage de photo rigolo ou comment réparer une photo déchirée. Mais moi, depuis que je blogue, ce que je voulais VRAIMENT faire, c'est des photos vintages. J'ai donc cherché tout un tas de trucs, trouvés tout un tas d'astuces et j'ai décidé de partager par le biais de plusieurs articles et petits tutos.

Aujourd'hui, la photo vintage pour les nuls ! Yeah !

Via applications iPhone (smartphone).
La première chose que j'ai découverte c'est les applications iPhone, qui t'offrent un petit pannel de retouches simples. Outre le très connu Instagram, ma super découverte c'est le PhotoToaster. Sur cette petite appli, tu as la possibilité de rajouter de filtres à ta photo, de régler la luminosité ou la couleur. Mettre des effets vieillis, des cadres, rogner la photo. Bref tu peux t'amuser. 


Mais les applications sur iPhone, ça va un temps. Au bout d'un moment tu te lasses, tu veux d'autres filtres, l'écran de ton téléphone est vraiment tout petit et ça devient ennuyant de charger les photos iPhone sur ton PC. Donc je suis passée à la vitesse supérieur

Via Befunky
Befunky, c'est un peu le site qui remplace notre très cher regretté PicNik. Oui parce que je picnicait énormément. Tu peux aussi avoir cette application sur ton téléphone, mais tant qu'à faire, autant l'avoir en grand. Donc comme PicNik (de Picassa) tu charges ta photo à partir de ton ordinateur (ou d'autres sources) et tu peux appliquer pleeeeein de choses. Il y a des filtres, des effets. Tu peux aussi jouer sur la lumière, les contrastes. Tu peux rajouter des petits gifts funny comme des coeurs, des cadres. C'est très facile d'utilisation. Le seul hic ? C'est en anglais. Mais bon, en général avec ce genre de programme, on tâte le terrain, on test, on s'amuse et on fait de jolies découvertes. Je t'ai fait un exemple de photo avec petit Jules.



Via Pixlr-O-Matic
On a pas toujours une connexion internet avec soi, et heureusement, j'ai pensé à tout. Un autre programme super facile à utiliser, comme BeFunky et comme PhotoToaster c'est le Pixlr-O-Matic. Celui ci tu dois le télécharger ici, puis l'installer sur ton ordi (vas-y c'est gratuit !). Comme ses petits copains, il a un choix de filtres, de cadres et d'effets de base. Personnellement j'adore ce petit programme, surtout pour le côté vintage des photos. Il est très pratique aussi si on veut mettre un simple cadre blanc autour de ces photos. J'adore les petits rajouts comme les paillettes, et tout ça, même si on comprend vite qu'elles sont à emplacement unique et parfois on aimerait bien les déplacer. Tu peux aussi recadrer de façon carrée, mais comme pour les paillettes, ça se fait automatiquement au centre de la photo, donc c'est très intuitif. Enfin je trouve qu'on peut déjà bien s'amuser avec ce programme. Je t'ai repris la même photo et je t'ai refait un autre exemple de petit montage possible avec le Pixlr-O-Matic.



Voilà j'espère que ça t'as plu et que tu as appris des petites choses. Comme moi, rien ne t'empêche de jongler entre plusieurs programmes (je filtre sous Pixlr-O-Matic, je cadre sous Photoshop, je repasse sur Befunky, etc...)
La prochaine fois, j'entrerais dans des détails un peu plus complexes de la retouche photo et je te présenterai quelques fonctionnalités Photoshop.

En attendant, amuse toi bien avec ces petits programmes !!

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 mai 2012

Concours ★ The Happy Box, dernier rappel

Un article minute, pour un dernier rappel du concours pour gagner la Happy Box dont voici les différents teasing fait via Instagram, Twitter et Hellocoton. Comme promis: de la beauté, du vernis, de la lecture, des gourmandises et il y a même un dernier petit gift de dernière minute qui s'y est rajouté et c'est... une surpriiiiise !!




 


Je concocte la jolie boite du bonheur demain (ma participation créative à ce concours) et elle aussi ce sera une surpriiiiiiise ! Autant te dire que ce sera une édition limitée. Et pour rappel, voici les modalités du concours:

Une page papier (soit une page toute seule, soit dans ton "journal créatif"). Cela peut aussi être une double page si tu le désires. Tu peux toujours aller voir les défis de l'Effet Créa, ou les pages Smash Book que j'ai faites si tu veux t'inspirer.
En plus de ça, cette page devra avoir un thème. Ce thème, tu peux le choisir parmi tous les articles abordés sur ce blog. Cela peut être une page sur le bonheur, sur les vernis, sur la beauté, les cheveux, sur une humeur, sur une série, sur un livre, ... J'ai abordé suffisamment de sujet je crois pour que tu puisses y piocher des idées. Tu devras bien sûre m'expliquer quel thème tu as choisis et à quoi il se réfère.
Et enfin, dans cette page, il devra au moins y avoir une photo que tu auras faites et que tu mettras dans ta création.

Tu as jusqu'au vendredi 25 mai pour réaliser ce "défi". De là, je sélectionnerai mes 5 préférés, et parmi eux, je ferai un tirage au sort. Je ferai un article avec tous les défis et un avec la sélection des 5 puis le tirage au sort du gagnant.
 
Pour les modalités, les personnes résidentes en France Métropolitaine, Benelux et Suisse peuvent participer. Je me débrouillerai bien pour les frais de port ;)
Pour participer, envoi une photo de ta création avant le vendredi 25 mai 23h59 par mail à odilesacoche@gmail.com

Et si tu as d'autres questions, n'hésite pas !!

Bonne chance, et bonne réalisation. 

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bruxelles, ma belle

Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit, mais je suis une campagnarde. Enfin campagnard, pas comme le pâté hein, mais disons que ma première année d'études à Bruxelles m'a valu ce petit pseudo. Oui moi j'ai grandis à la campagne, dans une vieille ferme retapée (sans vache / sans cochon), avec un grand jardin et des arbres fruitiers. Le dimanche, avec ma maman, on faisait des pâtisseries. C'est ça la campagne, t'as des poules dans le jardin qui te donnent des vrais œufs frais. Tu échanges tes fruits du jardin avec ceux du voisins et deux fois par an, tu vas à Bruxelles, la capitale, pour faire du shopping pendant les soldes.




Au début, je trouvais ça gris et froid. Je n'aimais pas prendre le métro, et je ne comprenais pas tout ce bruit, tous ces gens. Je me rappelle avec mes sœurs on disait "On habitera toujours ici, jamais en ville". Je sentais la différence de l'air, plus pollué, des voitures, des grands buildings. Puis, par la force des choses, j'ai du y vivre et en plus de ça, mon premier studio, était dans un quartier plutôt malfamé (mais ça nous, les campagnards, on ne le savait pas). J'ai encore vu d'autres points négatifs à la vie en ville: rentrer tôt avec les horaires de tram, connaître par cœur les stations de transport en commun, aller en cours. Et petit à petit, sans crier gare, j'ai commencé à adorer Bruxelles.

Ça a commencé un vendredi après midi, parce que le vendredi après midi on avait pas cours. On a trainé Rue Neuve (la rue commerçante) avec des copines. On a été se chercher une glace, je découvrais les magasins hors soldes. Cette après midi a commencé à se répéter, on séchait les cours assez souvent, mais on était libre et cela reste la plus belle période de ma vie. Mon studio était devenu le repère des bandits. Enfin des bandits, Banditas Fashionistas. J'ai mangé mon premier durum, la Grand Place devenait pour moi le meilleur endroit où trainer, et il n'y a pas un moment où j'y allais sans toucher le Everard t'Serclaes pour me porter chance à tous moments de ma vie. J'ai déménagé quelque fois, connus d'autres quartiers de Bruxelles. Je suis sortie tous les vendredis au Corbeau, j'ai connu les joies du taxi, j'ai gouté toutes les Lindemans au Poechenellekelder, j'ai débattu sur le meilleur grec où aller "Rue des Pittas". J'ai appris à aimer Bruxelles, j'en suis même tombée amoureuse. Comme un coup de foudre entre la fille de la campagne, et la belle ville.

Et j'ai acheté mon appartement. Je voulais un endroit à moi, qui allierait mes deux cotés, parce que oui, je suis reste une campagnarde. J'aime ma verdure, j'aime ma tranquillité et j'ai eu la chance de trouver le lieu de mes rêves dans un des plus beaux quartier des Bruxelles. L'été, j'aime la fraicheur des parcs: je prends mon bouquin, mes MP3, une couverture et j'y passe des heures. Jamais je n'aurai cru aimer cette ville un jour, et pourtant, il est loin le temps des poules et des oeufs frais. Qui sait si j'y retournerai ?

Rat des villes, ou rat des champs ? ... Pourquoi choisir ?... 

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 20 mai 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Le Splatter

Donc, cette semaine, pour la 3eme Sunday Nail Battle, Andreia et moi nous avons eu une grande idée. En vrai, après l'avoir testé, je me rends compte que c'était la piiiire idée du siècle : le splatter !
Ce fameux splatter c'est donc comme quand tu fais un grand tableau d'art et que tu balances allègrement tes pinceaux trempés de peintures sur le tableau, pour faire un effet "test de Rorschach". Là tu remplaces le pinceau par une paille (j'ai suivi la technique Pshiiit) et la peinture par du vernis.

D'abord, j'avais mis une goutte de vernis sur une vieille planche à pain. Puis gentiment je prends ma paille, je la trempe, et je souffle. Je souffle... Je souffle encore. Des clous ! Rien sur mon ongle, tout sur ma paille. Je coupe un bout plus petit, plus grand, je mets plus de vernis. Rien, toujours rien (et je n'ai plus de souffle). Je m'en vais relire l'article de Pshiiit et là Ô joie, elle suggère de tremper carrément la paille dans le pot de vernis. Ok donc là, l'idée que j'avais eu de faire un truc trop beau avec plein de couleurs est vite parti s'échapper dans un coin sombre de ma tête, et à ce moment, j'ai compris que j'allais en foutre partout, que ça allait être crade et que j'allais pas user mes jolis précieux. Alors j'ai changé mon fusil d'épaule, pris un duo de vernis H&M sans valeur et je suis repartie avec ma paille.

C'est alors que les romains s'empoignèrent (et se firent énormément de mal). Je souffle, ça marche, mais je vise juste à côté de l'ongle. Bravo, moi. Je recommence, cette fois sur l'ongle, mais une énoooorme goutte tombe en même temps. Pourtant on m'avait prévenu de protéger mes doigts au scotch. Ouais, sauf que le vernis il a filé SOUS le scotch, salopiaud !!

La première manche n'était pas fini et j'ai seulement compris que j'allais encore pleurer / m'énerver / crier. Les grosses gouttes de vernis ça ne sèchent pas ! Et j'ai du scotch sur les ongles, et je m'en fous partout ! Après 38 gouttes de sèche vite Essence, je sors l'artillerie lourde: le sèche cheveux. 10 minutes à 48°c plus tard, je ressors 27 gouttes de sèche vite, et je me décide de nettoyer le bords des ongles. Hourra quoi.

2eme manche, le dit nettoyage ! C'est encore pire, la cuticule sexy, ce sera pour plus tard. J'ai le doigts mauvâtre (vert + rose). Je décide de rajouter une touche de fluo au dotting tool (faux, à la pinette à cheveux), et je resèche vite. A l'heure où je t'écris, je me suis sprouïter les doigts d'huile le petit Marseillais, pour nourrir un peu tout ça, je dois faire pipi et je ne sais pas me déshabiller toute seule, et après 1h d'alternance sèche vite/ sèche cheveux, ce n'est toujours pas sec !

La bonne nouvelle ? Cette fois tu as droit à des photos de qualités, merci à mon petit homme qui ayant eu pitié de moi, a bien voulu m'aider :)

Bref, le défi splatter, une fois, mais pas deux !

Le Splatter





Best of: Le champ de bataille


♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !