mardi 30 octobre 2012

24 Nail Addict before Christmas

Je ne suis clairement pas la seule à baver sur le calendrier de l'Avent de Ciaté. Je le sais. Ne mens pas, j'ai vu tes yeux briller lorsque tu as lu le mot. Comment ? Tu ne sais pas ce que c'est ? Ce petit objet mirifique que toutes les blogueuses NPA (et non NPA) qui se respectent, veulent et s'arrachent. Oui sauf que, de légende en légende, ce coffret ne semble pas être livré par chez nous, ou hors stock, ou mangé par les ours de la forêt de Groenendael... Qu'en sais je ? Du coup, une idée m'est apparue. Une idée toute simple. "Si je ne peux pas avoir mon calendrier de l'Avent, je vais me le créer moi même".


Beh oui, parce qu'un calendrier de l'Avent sert avant tout à faire patienter les enfants avant le jour fatidique de Noël. Autrement dit 24 longs jours à compter du 1er décembre. A l'époque c'était des chocolats, aujourd'hui des vernis. Et si on recréait le concept ?

Comment ça je tourne autour du pot ? OK, je m'explique.

J'ai pour "grand rêve" de créer un calendrier de l'Avent géant inter blogueuse NPA (et non NPA). Le principe ? Un jour une manucure et ce pendant 24 jours.
Attention, il ne s'agit pas de faire un "challenge 24 jours", ni de faire 24 défis à la Sunday Nail Battle. Non, l'idée est de sélectionner 24 blogueuses, de leur attribuer à chacune 1 jour, qui correspondrait à 1 manucure au thème qu'elle choisirait elle même. Nos copinautes pourraient donc patienter sagement à travers nos articles durant 24 jours. Chaque blogueuse sélectionnée publierait sa manucure sur son propre blog et je me chargerai bien évidemment de concevoir un itinéraire sympathique pour savoir qui suivre quand.
En simple ?

24 jours = 24 blogueuses = 24 articles = 24 manucures

Et la 25 ème ? Le jour de Noël ? La tant attendue.... Odile sacoche (oui moi quoi).

Oui c'est un gros projet. Oui ça demande une bonne grosse organisation de ma part, mais je sens que je peux le faire, et que ça va être juste génial de faire ça avec toi. C'est pour ça aussi que je m'y prend à l'avance histoire de me créer un excell de fou, un itinéraire de dingue, un logo et tout le tuttim ! We can do it !

Alors ? Tu as tout compris ? Tu as des questions ? Tu es partante pour mon super projet du Calendrier de l'Avent renommée pour l'occasion " 24 Nail Addict before Christmas ".

Envoi moi un mail à odilesacoche@gmail.com avec pour objet de mail " 24 Nail Addict before Christmas " avant dimanche 04/11 23h. Tu peux me soudoyer, m'envoyer des mots d'amour, me donner des idées, me dire à quel point tu es sérieuse et que tu te tiendras à ton engagement de Noël. Mentionnes bien ton pseudo et ton blog. Ce projet est ouvert à toutes ! Mais histoire que tu le saches, je sélectionnerai moi même les 24 blogueuses parmi les plus motivées et les plus fiables // sûres.

C'est parti ! Let's do it !

♥ ♥ ♥ 

Crédit photo:  http://www.flickr.com/photos/7516459@N04/4155671369/

EDIT: vous connaitrez le nom des participantes dans le courant de la semaine prochaine. 

EDIT 01/11/2012 : 
Ayant reçu un nombre de réponse vraiment inattendu, je clôture les inscriptions maintenant.
Histoire de ne pas faire encore plus de déçues car ça va être serré de choisir parmis vous, seulement 24 Nail Addict. Je vous tiens au courant fin de semaine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 28 octobre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Halloween

Cette semaine je voulais te faire un super défi de la mort qui tue (ha le bon jeux de mots). Bah oui, parce que la semaine passée, j'avais séché la battle et que je m'en voulais (même si je l'ai fait avec un peu de retard). Alors je suis partie à la recherche d'idées, et j'en ai trouvé pleeeein. Des magnifiques gradient orange, des citrouilles, de la dorure, du Mr Jack,... J'ai regardé ma petite collection, j'ai sorti du orange, du doré, du blanc et... le Bridal Veil d'A England.

.... Le Bridal Veil d'A England...

Le seul.

L'unique.

Je le pose.
Je le regarde.
Et je retombe littéralement amoureuse de lui.

Toutes mes bonnes idées se sont évaporées devant sa beauté. Comme j'avais fait un petit index blanc, je l'ai orné d'une tête de mort. Histoire de dire que. Alors bon, d'accord, ça casse pas des briques. C'est du nail art tellement simple, mais je trouve ça tellement joli !! Surtout le Bridal Veil qui fait tout ! C'est une petite merveille. Après ça je m'en voulais un peu d'avoir fait un si riquiqui nail art, toi qui m'attendais au tournant, alors avec mon homme, on a sorti l'artillerie lourde pour la mise en scène. J'ai mis mon perfecto de cuir, mes bagues, j'ai sorti le gros verre de vin rouge et mes filtres gothiques. 

Au final je me suis beaucoup amusée pour la mise en scène, et même si mon nail art n'est pas des plus bluffant, je suis assez fière de cette séance Halloween.

Non ?

Halloween







♥ La semaine prochaine, dimanche  04/11 ♥
The Sunday Nail Battle // Tea Time

Après cette séance d'horreur, Andreia et moi nous avons décidé de revenir à la douceur. L'heure du thé, le calme, le cocooning, les petits gâteaux. Inspirez vous des porcelaines, du thé, d'Alice ou de l'englishattitude.
Votre contrainte ? Le bleu (en rappel des tasses blanches ornées de porcelaine bleu). Pour le reste, à vous de jouer !

Keep calm and drink tea !

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 24 octobre 2012

Nail ♥ Wild Romantic avec Essie et Orly

La semaine dernière, je n'ai pas eu une seule minute à moi pour réaliser une manucure. Cependant, quand j'ai vu les Sunday Nail Battle de ce dimanche, j'ai juste été très jalouse. Moi aussi je voulais des jolis trucs sur les ongles. Donc quand je suis rentrée de mon week end de folie, je me suis assise, et j'ai commencé à faire en retard ma battle. Après tout, c'est censé être une SUNDAY nail battle, et le fait de l'avoir faite dimanche soir est toujours dans l'idée du jour, non ? Bon ok, j'avoue, j'avais aussi super envie de tester mes nouveaux bébés de chez Manucures et Beauté. Quand ils m'ont contactée pour un partenariat, c'était pour moi genre... La consécration.

J'avais un thème, j'avais des vernis et j'avais flashé sur la manucure douce de Pimp My Nails. J'ai regardé mes vernis, j'ai regardé mes ongles fraichement coupés, je me suis mise dans la peau de Little Nails et c'était parti. Du coup, j'ai testé aussi la fameuse basecoat Orly Bonder envoyé par M&B et j'ai pu me faire un avis plutôt positif. Au début j'ai eu peur quand j'ai vu le pinceau fin, c'est qu'on s'habitue vite aux pinceaux plats d'Essie, mais ce basecoat Orly est tellement fluide qu'en fait il s'applique super facilement. Limite on dirait une huile quand on l'applique. En plus de ça il sèche super vite, donc je n'ai pas traîné pour la suite des évènements. Je reviendrai te dire plus tard s'il remplit bien son rôle de base (tenue + soin), mais en attendant tu peux toujours aller lire le super article de Rose Cocoon à ce sujet.

Dans mon joli premier petit paquet, j'ai aussi reçu le Glow d'Orly (un beige) et le Pink a Boo d'Essie (un rose ballet pailleté). Ces 2 couleurs m'ont fait littéralement sauter de joie, puisque je ne les avais pas encore dans ma médiocre collection de NPA (qui s'élève maintenant à 84 sans les "caoting"). Le Glow d'Orly s'applique très facilement et est vraiment super couvrant. Il est top pour du "nude" (j'ai appliqué 2 couches). Le Essie... Bon beh Essie ... C'est Essie quoi ! Comment être objective ? C'est juste la marque de vernis que je préfère au moooonde. Par contre, comme pour beaucoup de rose pastel, il n'est pas très couvrant, mais ces infiiiimes paillettes bleuetés sont tellement belles qu'on oublie vite qu'on a du mettre 3 couches !

* toussote *
A la relecture de mon article je me rends compte que je suis un peu décousue. C'est la joie, c'est pour ça. Puisque que parfois des images valent plus qu'un long discours, je te laisse découvrir mon nail art du jour, version SNB Animals (attention, léopard inside). 

Graou !






♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 octobre 2012

Think different.

Il y a quelques années de cela, j'ai lu un livre qui allait énormément changer ma vision des choses et ma façon de penser. Surtout ma façon de penser. Ce livre, je t'en ai déjà parlé plusieurs fois, ou du moins je l'ai mentionné. Mais je ne me suis jamais attardée sur le sujet de peur que tu me prennes pour une folle finie. Puis je me suis dit que tu ne pouvais vraiment pas passer à côté de cette "nouvelle façon" de penser. D'ailleurs, c'est après avoir lu ce bouquin, que j'ai commencé à m'intéresser à tous les autres livres de développement personnel. A l'époque je me rappelle, je voyais un psy et même si ça me faisait beaucoup de bien, ça me coûtait un peu cher. Alors un jour je me suis dit, que plutôt que de me payer des séances de psy où je passe une heure à pleurer sur mon triste sort en ressassant tous mes vieux problèmes, je vais me payer des livres et je vais tenter de m'ouvrir l'esprit. Ce livre en question, c'était (et c'est toujours car je le lis encore très régulièrement) "The Secret" de Rhonda Byrne. Je ne vais pas te parler du livre, parce que tout ce que je peux te conseiller c'est de le lire. Par contre j'ai envie de te dire comment la loi de l'attraction à changer énormément de chose dans ma vie. Pas parce qu'elle s'est réalisée à tout moment où j'y ai pensé, mais parce qu'elle m'a permise d'aller de l'avant, de voir les choses de façons positives, tout simplement.


Je te vois froncer les sourcils "Mais de quoi elle nous parle la Odile ? La loi de l'attraction ? Encore un truc d'illuminés ! "... Et bien... Oui ! C'est un truc d'illuminé. En gros, en simple, et en une phrase, la loi de l'attraction c'est cette loi qui dit que tout ce à quoi tu penses, tu l'obtient. C'est une façon très schématisée de définir cette loi mais sache que c'est bien plus compliqué que ça. La loi de l'attraction, c'est un peu comme la loi de la gravité. Si t'es une pomme et que tu tombes d'un arbre, tu va forcément t'écraser en compote sur le sol, on s'en fout si tu es une jonagold ou une grany smith. C'est pareil pour la loi de l'attraction : si tu une pomme, que toute la journée tu t’apitoies sur ton sort, il ne t’arrivera que des misères dans ta vie (et en plus tu vas tomber de l'arbre tôt ou tard). La loi de l'attraction c'est aussi vouloir quelque chose très très fort, du plus profond de soi même, et un beau matin ça t'arrive. Tu penses que c'est l’œuvre de Dieu, de la vierge Marie, de ta maman, du facteur, du destin, de la chance, mais que nenni, c'est l'oeuvre de toi même qui l'a attiré dans ta vie grâce à la loi de l'attraction.

Là je te vois rire doucement "Oui elle a complètement pété les plombs la Odile". Non, point du tout. C'est comme pour tout, c'est une histoire de croyance. Tu vois, moi je ne crois pas en Dieu. Mais je crois en l'Univers. Je crois au Karma. Et je crois sincèrement que si tu es quelqu'un de mauvais dans la vie, je veux dire, de foncièrement mauvais, tu ne peux pas engendrer du bien pour toi même. Je suis aussi de celle qui depuis la lecture de ce livre, et déjà bien avant aussi, pense que quand on veut quelque chose, on l'a. Parce que quand on le veut vraiment, on met souvent tout en oeuvre pour y arriver. Ce n'est pas qu'une question d'y penser et que ça t'arrives par l'opération du Saint Esprit, mais c'est que cette chose ne fait qu'occuper tes pensées. Jour et nuit. Le matin, le midi, le soir. C'est une obsession. Et quand tu es obsédé par quelque chose, inconsciemment, tu fais ou tu agis pour cette chose. Tes décisions sont prise en fonction d'elle et tôt ou tard, les résultats arrivent. Je pense que le cerveau humain est un outil mal exploité et qu'il est bien plus puissant que ce que l'on veut bien croire. Il enregistre un tas de données, de mots, de gestes, d'images. Là maintenant tout de suite, si je te dis de ne PAS penser à une voiture, quel est l'image que ton esprit à enregistré ? Une voiture.... Et paf, ça fait des Chocapics (... et je parie que là, tu penses à un bon bol de céréales).

La loi de l'attraction c'est aussi ça. Elle ne prend pas en compte les "non", et les "pas". Un peu comme un chien qui ne comprend que des mots. Répète toi à longueur de journée "je ne veux pas que ça arrive". Et qu'est ce qui t'arrive ? Justement ce que tu craignais. Là tu te dis "je savais que ça arriverait".... La loi de l'attraction mon cher ami...

Si je te raconte tout ça, ce n'est pas parce que je compte ouvrir une secte dont je serai le gourou (ça je l'ai déjà fait avec la Sunday Nail Battle), mais c'est parce que parfois on ne se rend pas compte comme des pensées ou des phrases négatives envahissent notre cerveau à longueur de journée et influent sur nos choix de vie. Vendredi soir, j'ai passé la soirée avec un couple d'ami. Ma copine, n'as pas cessé de se plaindre toute la soirée: je n'ai pas assez de ceci, pas assez de cela, je suis fatiguée, j'ai mal partout, et encore et encore et encore. Et tout ce que je me disais, c'est "Stop, arrêtes ! Penses positifs bon sang, tu ne te rends pas compte de toutes ces choses négatives que tu es en train d'ancrer dans ton cerveau ! ". Et crois moi, il y a énormément de gens comme ça.

Je n'ai pas envie de porter de jugement, je ne veux pas que tu rejoignes mes troupes, même si ce livre, a été un petit bonheur pour moi. Il m'a appris à reformuler mes phrases, mes pensées. Il m'a appris à être plus tolérante, plus calme. Je ne pense réellement pas être une illuminée, mais parfois je me dis que si tout le monde le lisait, ça aiderait un peu les gens à ouvrir les yeux sur les choses essentielles de la vie. De se concentrer sur les choses bien qui nous arrive. Se concentrer finalement, sur son propre bonheur.

♥ ♥ ♥

Pour en lire plus : The Secret
Ou à regarder: Le DVD du livre
Et si tu en redemandes: Richard Carlson et son verre d'eau


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 21 octobre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Les animaux

Et biens les zamis, c'est encore une semaine de battle que je sèche. Pourtant j'aurai bien voulu la faire, parce que je trouvais ce thème bien top, mais je n'ai juste pas vu le temps passer, et j'ai des semaines de boulot assez éprouvantes ! Vendredi j'étais chez des amis, samedi je rencontrais D0mino, Aurore et Tyra, dimanche... Enfin aujourd'hui, je suis chez une amie d'enfance. Ajoute à cela le fait que je rentre à 19h, juste crevée de ma journée, le temps de faire des courses, de m'occuper de Jules, de tenir mon appart un minimum rangé,... Mais où passe le temps ? Entre le blog, les commentaires, les concours, le swap... Surtout qu'il ne faut pas oublier que je suis avant tout une lectrice comme toi et que j'aime encore tellement venir flâner sur vos blogs !

Enfin bon, je ne vais pas m'étendre, c'est plutôt chouette d'avoir une vie en dehors du travail :)
Mais du coup ça force à faire des choix et la battle de cette semaine en à pâtit ! Comme à mon habitude, voici une petite sélection des manucures "animales" que j'ai beaucoup aimé sur la toile.

J'espère pouvoir tenir mon défi de la semaine prochaine !
Bon dimanche à toutes ! (tous ?)

Les Animaux







♥ La semaine prochaine, dimanche 28/10 ♥
The Sunday Nail Battle // Halloween !

Boooouuuuuhhhhh, faites nous peeeeeuuurrr !!! Andreia et moi avons choisi d'honorer Halloween. Bah oui, quoi d'autre en une fin de mois d'octobre ?
Une contrainte ? L'utilisation du noir off course.

Brrrrr.... Ooouuuhhhhh.... Scarrrrryyyyy !!!

♥ ♥ ♥

Crédit photo: Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 18 octobre 2012

Moi aussi je teste ♥ Le Peel Off d'Essence

C'est sur le blog de ma petite Andreia que j'avais entendu parlé de Peel Off, autrement dit un moyen révolutionnaire pour enlever la paillette. En théorie, je ne suis pas adepte de ce genre de gadget, sauf que lors de mon dernier nail art pailletté pour la Andreia Nail Battle, j'ai mis 3 couches de paillettes, enfermées dans 3 couches de vernis et je peux te dire que j'ai juré à retirer toutes ces couches. J'ai tenté la papillote version alluminium, la papillotte version pince crabe de Psychosexy, mais rien n'y faisait. Après carnage total de mon plan de travail, j'ai gagné la bataille sur la paillette mais j'ai juré de me trouver une solution.

Aussi, quand je suis tombée sur le peel off conseillé par Andreia, je me suis dit "pourquoi pas". Et je l'ai acheté, surtout aux vues de son prix riquiqui (aux alentours de 2 euros). Pour la dernière battle, je me suis dis que c'était la bonne occasion de le mettre à l'épreuve sur mon Pink Fizz de Models Own (j'y ai été avec 4 couches de paillettes). Je te laisse voir le résultat en image, mais je peux déjà te dire que ce peel off est une petite tuerie. Moi qui osait peu la paillette pour cette raison pratique du "dénailage", désormais, je n'ai plus peur de rien !

Tu ne me crois pas ?
Allez, viens voir ça !




♥ ♥ ♥

Sinon j'ai très envie d'aller à Paris pour les GBA
Alors votez pour moi :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 octobre 2012

Polyvore, ce petit bijou

Il y a un site internet sur lequel je traine pas mal au boulot, c'est Polyvore. Je cherchais une inspiration de textes dans les Quotes de Pinterest et là ma chef me dit "mais va voir sur Polyvore". Poly quoi ? Et là en l'espace de deux minutes je suis devenue la geekette la plus hasbeen de tous les temps. Alors Polyvore c'est quoi ? En gros, c'est un site à la Pinterest où tu te fais des sets d'images méga géniales. A la différence que, sur Polyvore, tu peux carrément acheter le produit que tu aimes. Tu cliques ici, tu cliques là, ça t'amène à la boutique, au site de base etc.... Dis comme ça, ça a pas l'air tentant, mais attends que je t'explique.

Quand j'ai découvert le site, j'ai été fascinée par la qualité des créations des sets, des vraies minis planches tendances. Parfois des œuvres carrément avec des textes, des fonds, des dessins. Des thèmes couleurs, des idées de look, des citations (et même des planches spéciales NPA). Une fois que tu cliques sur une image qui t'inspire, elle te renvoi vers une autre image, et encore une autre, à l'infini. Et après m'être perdue dans les méandres de Polyvore, je me suis questionnée : "mais comment ils arrivent à faire ça ? " Comme au boulot on est plutôt là pour chercher des idées, et que le but est pas de s'amuser sur ce genre de site, je me suis dit que je profiterais d'une soirée ou d'une après midi pour me faire un compte. Chose que j'ai fait il y a exactement 25 minutes. Donc oui, pour toi, en super live direct, je cobbaye Polyvore. 
Ce n'est que le début, donc je tatonne déjà, mais a priori c'est assez intuitifs. Tu crées ton profil en 18 secondes grâce à Twitter, et tu arrives directement sur ta page de profil Polyvore. Automatiquement on te propose de retrouver tes amis, de suivre les meilleurs, et c'est parti pour la suite. Une fois entrée dans l'entre du site, tu peux créer tes sets à l'aide de l'immense bibliothèque disponible. Cela se présente comme ceci.


Par la suite, une fois familiariser avec la bête, tu peux te créer des templates, des collections et participer à des concours sur des thèmes prédéfinis. Une vraie petite communauté ! Voici un autre petit aperçu des magnifiques choses que tu peux faire. Mieux qu'un magazine !





Saches que si tu t'y mets, je pense que tu va y passer des soirées entières, à trouver des idées, des looks, te créer tes pages tendances, découvrir de nouvelles manucures. En clair, c'est du Smash Booking version 2.0. Comme pour tout ce genre de sites, y a moyen de suivre les copines, regarder d'autres, faire partie du top Polyvore. Et si tu es accroc aux achats du web, de quoi bien dépenser ta tune ! Mais je le prends surtout comme une source d'inspiration number one. D'ailleurs, je m'y replonge là, faut que j’apprenne à maitriser ce petit bijou, je n'ai même pas encore créé une planche !

Bon alors, Polyvore tu connais ? Des petits trucs à partager ?

♥ 

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 14 octobre 2012

Money, Money, Money...

Cela fait un moment que je voulais écrire cet article. D'ailleurs je l'avais écris, puis aussitôt effacé. Parce que je voulais te parler d'un sujet qui me tenait à cœur, mais je ne savais pas comment. J'avais peur d'attirer trop de sympathie, de compassion... Voir un poil de pitié. Puis j'ai pensé à cette fois où je t'ai parlé de ma perte d'emploi, de ce combat que j'ai mené avec toi surtout. En t'écrivant, puis en te lisant, et ça m'a libérée. Jusqu’à présent, j'ai toujours pensé qu'écrire un problème, en parler, c'était le graver de façon indélébile. Le répercuter, et donc l'empirer. Une sorte de superstition un peu sotte. Et pourtant, parfois, on a juste besoin de s'alléger.

J'ai grandi dans une famille nombreuse. Ma famille n'a surement rien de différent de la tienne. Aujourd'hui, elle est même le quotidien de beaucoup de gens, depuis la crise. Petit, on n'avait pas ce qu'on voulait quand on le voulait. Cela n'a rien de choquant, cela peut être une marque d'éducation, mais lorsque qu'on grandit dans une école avec des gosses de riches, parfois, c'était frustrant. Certes, on n'a jamais manqué de rien, à manger, à boire, un toit au dessus de nos têtes. Des cadeaux à Noël, aux anniversaires. Mes parents se sont toujours coupés en 4 pour nous tous et je ne les remercierai jamais assez pour ça... Je sais aujourd'hui que c'est ça qui compte. Mais les enfants sont cruels, et les petites moqueries gratuites le sont tout autant. Quand on est ado, on veut être comme tout le monde, et avoir les derniers trucs à la mode. Comme pour mon corps un peu rondouillet, je me suis fait des promesses: un jour je serai grande, mince et riche. Un jour oui.... Si j'avais eu la bonne idée de devenir médecin... Ou avocate...

Plus tard, quand j'ai grandis, j'ai profité de mes premiers salaires. J'étais jeune. Aujourd'hui parfois je regrette. J'aurai du mettre plus d'argent de côté, acheter plus intelligemment. Mais c'est comme ça, on ne peut pas réfléchir à tout, tout le temps. A 23 ans, j'ai acheté ma première voiture, mon premier emprunt. Puis à 24 ans, j'ai acheté mon premier appartement, mon deuxième emprunt. Et comme il me manquait un petit quelque chose, j'ai demandé des sous à prêter à ma maman... Mon troisième emprunt. Et ce que je m'étais toujours promis, s'est volatilisé dans la nature quelque part pendant ma vingtaine. Aujourd'hui, c'est comme si je recréais une histoire déjà connue. Un goût parfois amer. Parfois je regrette ces choix, même si je sais qu'ils sont intelligents. J'aurai voulu profiter de cette insouciance plus longtemps.

L'année passée, lorsque j'ai vu ma coach de vie, elle a mis le point sur un point important. Ce que mon cerveau a enregistré depuis toute petite, c'est le mot privation. Et que d'une certaine façon, ce que je vis, je le crée. Je réfléchis à tout ce que j'achète, à tout ce que je dépense. Je regarde mon compte en banque tout le temps. En plus d'être souvent au régime alimentaire, je suis aussi au régime financier. Je suis simplement devenue obsédée par tout ça. Parfois, je me rassure en me disant qu'en 2012, bien plus d'une personne est dans mon cas. Que cette crise en a terrassé plus d'un. D'autre fois, je déprime en me disant que je voudrais pouvoir dépenser sans compter.... Un peu comme manger, sans prendre de poids ! 

Ce que je dois apprendre maintenant c'est me reprogrammer. Savoir me faire plaisir sans culpabiliser. Apprendre à enregistrer des mots comme abondance, profusion. Me dire que je n'ai jamais manqué de rien, même si j'ai toujours voulu avoir plus. Que je m'en suis toujours sortie. Peut être aussi me délester du poids de cette société de consommation. Mais surtout,... surtout,... payer mes factures le cœur léger. Ne pas avoir cette boule au ventre quand un paiement imprévu arrive dans ma boite aux lettres. Dédramatiser ce quotidien qui parfois me pèse.


♥ 

Crédit photo: Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

The Sunday Nail Battle ♥ Octobre Rose

Cette semaine, Andreia et moi, on a décidé de se la jouer grande cause en te proposant un défi Octobre Rose avec une contrainte couleur propre à ce mois... Le rose ! Bon.... Maintenant que je suis face à mon article, j'aurai bien voulu te faire un blabla tout aussi touchant que celui de Pshiiit le jour où elle a dédicacé sa manucure à ce mois très spécial, mais je dois t'avouer qu'à l'heure actuelle, ça fait 2h30 que je me bats avec mon PC pour ma retouche photo. Donc j'ai juste l'esprit un peu vide.
En théorie mes retouches photos sont assez rapides, mais j'ai du formaté mon PC la semaine dernière, réinstaller tous mes programmes. Photoshop mon meilleur ami m'a "bugué" injustement entre les doigts. Donc j'ai installé Gimp, mais j'y suis pas encore habituée, alors je trouvais pas les scripts. Donc je suis passée sur Pixlr-O-Matic, mais je trouvais les effets trop contrastés, ou pas assez. Alors j'ai réessayé sur Photoshop et ça voulait pas marcher. J'ai fait un tour sur Befunky pour un premier effet, puis de photo en photo, et de bug en bug, je suis parvenue à avoir mon effet soft sur Photoshop. De là, j'ai voulu mettre du texte, ça faisait déjà 1h30 que j'étais occupée, et Gimp je connaissais pas les commandes, alors je suis passée sur Illustrator, mais les photos étaient trop lourdes donc j'ai du les resizé et....
 
Et bon voilà au final, après cette bataille par programme interposé, j'en ai laissé mes mots, mon langages, ma prose... Ma poésie. Sans compter qu'au moment où j'ai voulu ouvrir Blogger sous Firefox, il a décidé lui aussi de me planter, je suis repassée sous Explorer où un tas de trucs genre popup ce sont mis à clignoter partout. J'ai écris mon texte. Je me suis énervée....
 
Bref, j'ai fait une retouche photo sur mon nail art. Un nail art réalisé avec le Chinchilly Essie et le Pink Fizz de Models Own basé sur une manucure de Pshiiit que j'ai tjs rêvé de faire. Et en guest star, un joli petit collier de ma keupine CaroLyne de l'Etincelle Gourmande.
 
Voilà voilà.
 
Sinon je vais bien. Et toi ?

♥ Octobre Rose♥
 



 
 
♥ La semaine prochaine, dimanche 21/10 ♥
The Sunday Nail Battle // Les Zanimos
 
Un petit thème simple et futile, sans contrainte ! Lâchez vous à dessiner vos animaux préférés: des hiboux, des oiseaux, des plumes, des pattes de chats, des motifs léopards ou zebrées, des chiens,... Free your mind !
 
Have Fun with The Sunday Nail Battle !
 
♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 11 octobre 2012

Concours ★ Terre de Cocagne

Oh que je ne suis pas du genre à faire de mes chiffres une occasion de festoyer. Mais, ces derniers temps, c'est un peu comme si j'avais manqué à mon rôle de parfaite blogueuse car "Tartines et moi" a passé beaucoup de cap que je n'ai pas pensé à fêter. Surtout parce que je n'aime rien faire comme les autres. Et pourtant, je devrais te dire merci plus souvent de me suivre. Je devrais aussi me féliciter des petits exploits que ce blog engendre. Comme par exemple plus de 1300 abonnés Hellocoton, ou plus de 230.000 pages vues depuis la création de ce blog (selon mon petit outil simpliste de statistiques de blogger). Ou aussi les centaines de commentaires que je reçois chaque semaine, et mes 750 twittos. Aaah le pouvoir des chiffres (coucou Aya, coucou Lelie).

Du coup j'ai réfléchis, je me suis dis que je devais féliciter mon bébé, et puis te dire merci plus que correctement, pas simplement en passant ma tête d'un petit coucou. Outre les mots que je ne cesse de te répéter, comme quoi c'est génial de vivre cette aventure bloguesque avec toi, j'ai contacté mon partenaire Terre de Cocagne et je lui ai demandé si il avait un joli petit lot dans sa boite magique qui pourrais te faire plaisir. Puisque ce que j'aime bien avec Terre de Cocagne, c'est pas seulement leurs produits juste sublimes, mais aussi le fait qu'ils me lisent vraiment. Qu'ils connaissent mon blog, mes lectrices. Ils étaient au courant pour mon petit concours Happy Box et du coup on s'est dit que ce serait super sympa de faire des petits en créant un nouveau concours créatifs.

Oooouuuhhh je te vois sautiller au loin. Youpi !
Alors voilà, parce que la vie est une fête, et qu'il faut remercier le quotidien, Terre de Cocagne t'offre ce super jolis petit paquet: un duo chéris composé d'un gommage petit sucre d'orge exfoliant caramel et une caresse à la rose (que j'avais testé ici), le tout emballé dans un supeeeer joli pochon made in Terre de Cocagne. C'est pas trop génial ?



Pour participer, comment faire ?
Tu sais bien que j'aime faire travailler tes méninges. Tu devras faire une création. Et pour cela je te laisse le choix: cela peut être un nail art, une page de ton smash book, une photo, un make up,... Sois super inventive! Le thème de la création ? La gourmandise avec Terre de Cocagne (logique puisque c'est un peu l'idéologie de la marque) ET ! Ta création devra être aussi une réponse à cette question : qu'est ce que t'inspire la marque Terre de Cocagne ? Attention donc, ces 2 paramètres devront être pris en compte lors de ta création.

Et ensuite ?
Ensuite, comme pour le concours Happy Box, Terre de Cocagne et moi choisirons les 5 meilleurs créations. Histoire de se laisser une petite marge et pour nous aider à vous départager, celles qui aimeront la page FB de la marque auront 2 chances de plus que les autres (ouais, toussa). Pour cela, en envoyant ta création il te suffit de préciser ton "pseudo facebook". Parmis ces 5 créations, une seule sera tirée au sort et gagnera le joli petit lot.

Et les modalités ?
Le concours est ouvert pour la France, la Suisse et la Belgique.
Il prend effet maintenant et les créations seront à envoyées à odilesacoche@gmail.com avant le 31 octobre 23h.

Alors heureuse ?
C'est parti, top création !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 9 octobre 2012

Hair 365 ♥ Un an plus tard

Ooouuuhhh que ça faisait longtemps que je ne t'avais pas fait un petit article sur mes cheveux. Non pas que j'ai laissé tombé mon projet de bio, mais plutôt qu'avec mes prises de têtes capillaires trimestriels, je ne savais plus trop ce que je voulais ni, où j'en étais. Oui, ça paraît très dramatique dit comme ça. Ca l'était. Ca ne l'est plus. Je m'avance à tâtons en te disant que je pense doucement avoir fait le deuil de mes cheveux courts. Je les aimes toujours, c'est vrai, je sais que ça me va bien, c'est vrai aussi, mais les chignons, la queue de cheval, les cheveux au vent, ça me manque. Donc, cette fois, pour de vrai, je vais les laisser pousser. Mais revenons en à cette catégorie Hair 365, où j'en suis depuis 1 ans ? Voici en quelques points mes évolutions.


♥ Il y a plus d'un an, pour rappel, quand je me suis lancée dans mon défi capillaire, j'avais les cheveux au carré. Complètement décoloré en blond, en piteux état. A cette époque, j'ai décidé de passé au bio, et je me suis coupé les cheveux tout courts. Il a fallut environ 6 mois de pousse et de coupe pour éliminer mes pointes blondes. Entre temps j'avais fait une coloration chez le coiffeur pour repasser à un châtain.

♥ 3 mois après ma dernière coloration chimique, j'ai fait mon tout premier henné. J'ai trouvé ça très rigolo de passer la journée avec du cellophane sur la tête. La première semaine mon cuir chevelu et mes cheveux étaient magnifiques. Après cela, j'ai commencé à avoir des pellicules, sans doute car je n'avais pas mis assez d'huile dans ma préparation de henné. Donc le temps d'un instant, je suis repassé au shampoing classique du commerce, Head & Shoulders étant pour moi, le meilleur shampoing pour éliminer les pellicules.

♥ En ce qui concerne ma routine capillaire, j'ai tourné un an au Lush. Alternant le Jonnie Juniper et les Fleurs du Mâles. Après 1 an, mes cheveux ont commencé à trop s'habituer à ces shampoings et ont commencé à graisser. Heureusement j'étais en fin de produit, donc j'ai pu me racheter un nouveau shampoing.

♥ Je me suis alors acheté mon premier shampoing 100% bio, le Lovea cheveux normaux au monoi. C'était au début de l'été. Mais pareil, mes cheveux graissaient avec ce shampoing. En vacances j'ai donc profité de mon séjour en France pour m'acheter un shampoing So Bio Ethic à l'argile. Il est assez laiteux, mousse bien, ne sent pas très bon, mais mes cheveux ont l'air de moins graisser avec. Difficile à dire comme l'automne est là, et tout le monde sait qu'en automne les cheveux tombent, sont mous, ternes. Mais je dirais quand même que ce shampoing est vraiment top, et qu'il me convient très bien (surtout pour son petit prix).


♥ Ma maman ne cesse de me répéter que mes cheveux sont magnifiques et que "je reviens de loin". Qu'ils sont brillants de santé, que ma couleur est très jolie. J'ai désormais récupérer ma couleur naturelle. Il ne reste plus grand chose du henné dedans, puisque depuis, j'ai pu coupé mes cheveux.

♥ Ma dernière coupe de cheveux remonte à début de juillet. Aujourd'hui ma coupe ressemble encore à quelque chose (j'en suis au stade 1 sur le dessin), donc ce n'est pas encore trop difficile de me laisser tenter par un coiffeur. Quoiqu'il en soit, je tiens à les laisser pousser, je dois m'armer de patience et de courage.

♥ Je fais très peu de masque capillaire, mes cheveux courts n'en avaient pas vraiment besoin. Par contre, de temps à autre je fais un bain d'huile d'argan pendant la nuit et ça leur fait beaucoup de bien.

♥ J'ai complètement arrêté les plaques chauffantes et je pense que c'est la raison number one de ma bonne santé capillaire. J'utilise le sèche cheveux tous les 3 jours mais, à température moyenne, à soufflerie moyenne, et pas de brushing respectant une distance de 20cm environ pour le séchage (au doigts). Je peigne mes cheveux et je ne les brosse plus. 

♥ J'utilise encore un peu de gel, ou de mousse, le jour du lavage. De temps en temps je crêpe mes cheveux pour faire une mini-coiffure avec une mini pince, mais c'est rare.

Voilà, prochaine étape ? Retrouver des cheveux longs, ou mi longs du moins. D'autres trucs pour faire pousser ou pour entretenir ta chevelure de sirène ?

♥ 

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 octobre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Le marble

Il faut que je t'avoue quelque chose, je n'aime pas le marble. Mais genre je n'aime pas ça du tout. Ce n'est clairement pas ma tasse de thé. Donc quand, à presque l'unanimité, toi et tes petites copines NPA vous nous avez demandé à Andreia et moi de faire un défi Marble, j'ai poussé un grand soupir. Surtout parce que le marble water, c'était un défi déjà réalisé du temps où Andreia et moi on s’éclataient le dimanche comme 2 égoïstes. Mais bon voilà, ma bonté me perdra, et j'ai décidé de te faire plaisir.

Jusque hier soir j'ai repoussé mon défi, mais comme j'avais déjà séché le Lady Gaga, je ne pouvais pas encore remettre ça. Puis, je voulais tester mes nouveaux vernis Primark (un beau teal, et un framboise flamboyant) et je me suis dit que l'inspiration viendrait. Quand j'ai vu le magnifique nail art de Chihuahua, je me suis dit "Bingo", et pourtant non rien à faire, je n'aime vraiment pas l'effet marble. Même en utilisant la technique de Pshiiit. Donc sois indulgente par mon horriiiiiible défi, réalisé les pieds de plombs, entre 2 battements de minutes. J'ai fait mes photos alors que mes ongles n'étaient pas sec, la lumière n'était pas bonne, j'ai pensé à un effet tamisé que j'ai voulu retoucher sur photoshop, mais ça a bugué et ça m'a énervée. J'ai failli me dire, bon tanpis je ne publie pas, et puis a nouveau j'ai pensé à toi, à ta jolie petite tête toute triste de Chat Potté si je te disais que je ne publiais pas une fois de plus.

Alors voici mon carnage. Mes ongles vilains. Mes cuticules sèches et mon montage pourris. J'ai honte. Vraiment. Tu m'en veux dit ? Promis, je me rattraperais !

Le Marble façon Pshiiit






La semaine prochaine, dimanche 14/10
The Sunday Nail Battle // Octobre Rose

Si tu ne le sais pas encore, ce mois ci c'est octobre rose. Le cancer du sein, la femme, toussa. Mais siiii, je suis sûre que tu as déjà vu fleurir sur la blogo plein d'articles à ce sujet. Même qu'on est un peu en retard Andreia et moi, car plein de nailistas ont déjà fait ce défi.
Bref, sur une idée originale de Betty, nous avons décidé de faire un défi "Octobre Rose" avec pour contrainte... beh le rose ! (d'office que tu as un rose dans ta collection).

Pour la suite, comme Pshiiit le disais bien dans son article, prends soin de toi ! C'est important.

Bon défi !

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 1 octobre 2012

Je ne suis pas celle que je suis.

Il y a un phénomène assez étrange qui se produit lorsque j'écris : je deviens quelqu'un d'autre. Pas du genre Dr Jekyll et Mr Hyde, non disons une version plus élaborée de moi même. Si je suis M. , Odile serait ma version 2.0. Lorsque j'écris, je rentre dans une bulle incroyable. C'est mes doigts qui tapotent, je ne réfléchis pas vraiment à ce que je fais, et pourtant tout arrive de façon censé, construite, logique. Quand j'écris, je suis réfléchie, calme, sereine. Je suis moi, en mieux.

Dans la vraie vie par exemple, je suis du genre impulsive. J'aime faire des blagues d'un humour assez plat et lourd. J'aime prendre l'accent Belge et rire grassement. Je suis impatiente aussi. Je n'aime pas attendre que le feu soit vert, j'insulte les conducteurs qui me barrent la route. Je ne suis pas du genre à aller chercher le clash, mais quand je dois dire quelque chose à quelqu'un, je suis souvent maladroite. Je bouscule. Je dérange. Quand je parle d'un sujet qui me tiens à coeur, je me révolte, je bouge les mains, les bras. Je lève les yeux au ciel. Je coupe les gens, les conversations.

Je n'essaye pas de te peindre un tableau bien noir de ma personne. Je sais aussi que je suis courageuse et fidèle. J'aime chanter des chansons amusantes qui te restent en tête toute la journée. Je suis une bonne amie, je ne trahis pas. Lorsque je crois en quelque chose ou en quelqu'un, je lui donne tout mon coeur, tout mon âme. Tu vas me dire que ça, ça ne change pas grand chose à ici. Et pourtant. M. de tous les jours est plus spontannée, plus bout en train. Odile est plus philosophe, plus littéraire.

Du coup, je me suis demandé d'où cela venait, et je me suis rendue compte que comme tout être humain, je vis en dualité. Petite, je ne voulais pas qu'on me traite d'intello, même si j'en étais une. En primaire, il parait que j'avais un QI au dessus de la moyenne. A 12 ans je voulais devenir écrivain, ou avocat. Je lisais, je faisais mes devoirs. Et j'ai été mise à l'écart... Parfois... Souvent. Les garçons préféraient ma meilleure amie de l'époque, plus frivole. Je me rappelle qu'un jour on s'était disputée pour un garçon que j'aimais bien, et avec qui elle était sortie. Je m'étais sentie trahie. Mais ce qui m'avait le plus peiné c'était la remarque de son père: "Je ne vois pas où est le problème, yen a une intelligente et l'autre mince". Ce jour là, j'ai décidé de renier mon côté intello, et de faire régime. J'ai arrêté de porter mes lunettes, tanpis si je me tuais les yeux. J'ai décidé de devenir cool. Je suis devenue styliste. Et j'ai subis tout un tas de clichés comme quoi les gens de la mode était forcément stupide. C'était marrant.

Je m'égare. Je m'égare souvent. Toujours est il, que lorsque j'écris, c'est mon côté intello qui ressort. Celui là que j'ai fait taire trop longtemps, mais qui me complexe encore terriblement. Il est posé, il est philosophe. Il sait dire les choses que dans la vraie vie je prend avec légèreté. Dans la vraie vie, je suis une styliste-NPA-futile. Je suis drôle, mais trop spontanée. Ici, je sais dire les choses, je suis posée. Parfois, je voudrais bien que mes deux côtés se retrouvent. Je sais que l'un n'empêche pas l'autre. Mais c'est encore un autre fragile équilibre que je me dois de trouver.

♥ ♥ ♥

Crédit photo: via Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

Parfois, c'est l'automne

Cette semaine, j'ai eu du mal à bloguer. D'abord parce que j'ai eu le sentiment que le temps est passé à tout allure, mais surtout parce que j'ai été déçue de la blogo. Et ça, ça ne m'étais encore jamais arrivé, en un an de temps. J'ai été déçue d'avoir été indirectement au coeur d'une mini tempête faite dans un verre d'eau. J'ai été déçue des petites remarques par rapport au swap que j'ai organisé, avec tout mon coeur et tout mon amour, et qui n'étais pas organisé au goût de toutes. J'ai été déçue que le fait d'organiser une surprise pour quelqu'un qui m'est cher soit sujet à petites râleries inutiles prétextant un oubli qui n'était vraiment pas volontaire. J'ai été déçue par moi-même, de me laisser toucher par trop de choses. J'ai été déçue que souvent les gens veulent le beurre et l'argent du beurre, et qu'il ne pense jamais à regarder en arrière. Comme si tout est dû à tout le monde. Que chaque personne vit sur cette terre comme un petit prince.

Mes paroles sont dures. Elles le sont rarement ici. Je suis de celles qui voient le verre à moitié plein, et non pas à moitié vide. Pourtant, j'ai été atteinte par des choses, des propos. Tu vois, je me suis toujours tenue à carreau, gardant mon anonymat, ma positivité, et pourtant, parfois les choses arrivent jusque là. C'est normal il parait. Tout ne peut pas toujours être beau et merveilleux. On dit qu'il faut savoir rester fairplay dans l'adversité. Attendre que le nuage passe, en faisant bonne figure. Et même si je m'étais promis de garder mon blog comme un passe temps, un hobby, une passion, quelle ne fut pas ma surprise quand des sentiments néfastes sont venus se coller autour de mon coeur de bisounours.

Oh je n'accuse personne, je ne veux pas régler de compte, je ne veux pas de réponse. Je ne veux pas non plus que l'on me plaigne, que l'on me chérisse. Je ne demande pas de mots d'amour, d'accolade, de compréhension. Je n'ai d'ailleurs jamais rien demandé à la blogo. Je voulais juste lui donner. Jusqu'ici ça avait plutôt bien marché. Ce que je veux c'est parler. Expliquer. Sortir un peu, ce cafard qui me chagrine.

Ce dont je me suis rendue compte, c'est que les gens sont parfois pessimistes. Tristes. J'aimerais tellement leur faire voir ce que je vois. Le potentiel de la vie, du bonheur. C'est tellement plus gai d'être heureux. Même si le temps est triste, même s'il pleut, même si on a du rallumer le chauffage, même si parfois dans la vie on a pas tout ce qu'on veut, au moment on on le veut. La vie est certes plus belle au soleil, mais quand le soleil n'est pas là, moi je voulais juste réchauffer les cœurs. Ce n'est pas facile c'est vrai. Au début, être heureux, ça demande des efforts. Parfois du courage. Mais j'ai la certitude, qu'il n'en tient qu'à nous.

Tu sais, je n'aime pas écrire cet article. Cela ne me ressemble pas. Je ne suis pas fâchée. Je ne suis pas triste. Je suis déçue... Cependant, comme mon verre reste à moitié plein, il me reste une autre moitié à remplir. Je suis du genre battante, têtue. Parfois j'ai besoin de me reposer, mais quand je veux quelque chose, je l'ai. Et je veux apporter la joie et la bonne humeur. Rester loin des broutilles du web, au dessus. Me protéger aussi. Planer sur vos têtes telle une ombre.... Plutôt telle une lumière. Rassurante. Confiante.

Tartines et moi... Tartines toi, toi même ! De confiture, mais pas que. De soleil, de chaleur, de douceur. D'un peu de merveilles, de pensées positives, de verre carrément plein. Plein à craquer d'un peu plus d'optimisme, de légèreté et de petits bonheurs faciles...

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !