samedi 31 mai 2014

Mon Graal de palette ♥ Sleek iDivine Respect

Quand j'ai commencé à m'intéresser au make up, et aux palettes, mon homme m'a fait une réflexion plutôt pertinente dans l'accomplissement de ma collection. Il a dit "prends des couleurs que tu n'as pas déjà". Et puis, après avoir lu ce super article des Jolis Slims, je me suis rendue compte qu'il ne fallait pas 45 mille palettes mais bien des palettes qui se complètent. C'est ainsi que j'ai doucement commencé ma quête vers le Graal.

J'ai d'abord acheté la palette Au Naturel de Sleek, car je voulais un dupe des Naked que je ne pensais pas pouvoir me payer un jour. Mais j'étais déjà contaminée, et j'ai quand même voulu une Naked, alors j'ai pris la 3 : les tons rosés pour compléter les nudes. A Saint Valentin, j'ai reçu la palette Bobbi Brown qui était un super complément à la Au Naturel, car dans cette dernière il n'y avait pas de doré. J'ai acheté par la suite une palette Kiko 4 couleurs "bordeaux" et j'ai acheté la Nude Tude que j'ai revendue parce que justement elle faisait doublon.

palette de corail sleek

Malgré que ces palettes se complétaient toutes plutôt bien, il y en avait une que je voulais vraiment, une palette de corail. Pourquoi ? Parce que par le passé (il y a bien 10 ans quand Zara faisait encore du maquillage), je m'étais achetée un duo pêche corail (avec le recul je pense que c'était un highlighter et un blush, va savoir). Ce duo, que j'ai mis, mis, mis. Jusqu'à creuser le pêche et abîmer le corail. Du coup, je voulais la remplacer parce que 1. je savais que je l'aimais d'amour, 2. je voulais une palette et plus un duo. En plus de cela (tu sauras tout), le corail est plutôt ma couleur. Genre le orange me va au teint, je suis une fille chaude. Sans sous entendu tordu.

Je me suis alors mise en quête de ma palette corail, pensant que ça allait être super facile. Et bien que nenni, il y avait toujours un truc qui n'allait pas : soit pas assez de couleur (genre sur 10 couleurs, il y avait un seul corail), soit trop cher, soit trop doré, trop gras, trop sucré ou trop salé (et ça fait de la rétention d'eau, merci bien). Avec ma copine Loumaiongle, on a passé quelques soirées à chercher ma palette, mon Graal qu'elle disait. J'avais repéré 2-3 trucs qui pouvaient aller, j'étais prête à mettre le prix, mais il y avait toujours un mais. Je n'étais pas sûre. J'avais peur de regretter (tant de question dans un si petit corps). Et puis, je ne sais pas, j'ai pensé à demandé à Karosweet (grande prêtresse de la palette), et là, en genre 32 secondes montre en main elle me dit "la Respect, de Sleek".

Karosweet avait trouvé mon Graal.

palette sleek idivine

Pourquoi est ce que cette palette plus qu'une autre est mon Graal ?

♥ Parce que c'est la marque Sleek, marque que je connais et que, de par son prix imbattable et sa qualité de fards je savais où j'allais.
♥ Parce qu'elle a exactement le nombre de fards que je voulais, permettant de faire de tout, avec des tons de corails variés (un rouge, un orange, un rose, un doré, etc....)
♥ Parce que, et c'est là que le bas blesse, c'est une édition limitée et que évidemment, je devais me ruer dessus sur le site BeautyLips car il n'en restait plus que 6 (étrangement, malgré ma commande, il en reste toujours 6...).

Techniquement, on se retrouve donc sur une super jolie palette. Elle est sortie en 2012 donc c'est pas que tu vas la retrouver à tous les coins de rues (c'est pour ça que je l'aime, genre c'est ma palette, mon Graal, faites pour moi, je vois que tu commences à comprendre). Sleek avait sorti 2 palettes à ce moment là sous la collection Shangri La : la Respect (qu'ils ont arrêté, je ne sais pas pourquoi, c'est tellement dommage ) et la Suprême que tu peux toujours retrouver facilement car elle fait partie de la collection permanente. La Respect est dans les tons chauds et la Suprême dans les tons froids (voir l'article de Mamzelle KitKat de l'époque). Ce que j'aime dans cette palette Respect c'est que la moitié gauche de la palette est composée de neutre, et la moitié droite de la palette est composée de mes fameux "corail". Ce qui veut dire que je pourrais la prendre cet été avec moi et qu'à elle toute seule, elle pourra accomplir mes rêves les plus fous (en terme de maquillage, ça va de soi).



La dernière fois, sur mes autres articles de palettes, certaines m'ont demandée des swatchs. En général je n'aime pas ça, je ne trouve pas ça très esthétique, mais bon, j'ai fait un effort et puis... C'est mon Graal quoi !

Dans l'ordre on se retrouve avec 12  fards composés comme suit:
♥ La rangée du dessus : Gladys White - James Brown - Shalamar - Count Basi Beige - Aretha Orange - Otis
♥ La rangée du dessous : Roberta Black - Vandellas - Cameo Cream - Motown Mink - O'Jays - New Jack Pink

Comme je disais une moitié de la palette est "neutre", l'autre moitié est "coloré". 

swatch palette sleek respect

Je suis hyper fan des couleurs proposés, je les aime toutes d'amour mais (et oui, mais) je suis un peu déçue des tons clairs Shalamar et Motown Mink que je trouve trop peu pigmentés. Ce que je trouve super dommage car ils sont vraiment jolis ! Je ne comprends pas trop non plus pourquoi tant de "blanc" mais bon, c'est toujours utile. Pour le reste, je rappelle que Sleek est au top niveau qualité, je ne trouve pas que les fards chûtent beaucoup (en même temps c'est pas un truc qui me dérange, j'veux dire qu'on est sur un fard quoi, de la poudre, c'est un peu le principe). Comme pour la Au Naturel je trouve que les fards mattes tiennent mieux. J'ai un gros coup de coeur pour le fard O'Jays qui me fait penser au fameux blush rose-gold que tout le monde s'arrache (que je n'ai pas et que je dois me procurer, oui, je dois).

Tu l'as compris, je suis conquise. Je l'aime. Je lui ai même écris un poème.

Graal, Graal,
Tu es si joli,
Avec tes couleurs corail,
Graal, Graal,
Tu me ravis.

Ne me remercie pas, c'est cadeau.

Blague dans le coin (oui cette expression est belge), mis à part le fait que j'ai mis 43 parenthèses (au moins) dans cet article, je me demande quand même si toi aussi tu as un Graal ? Et ce que tu serais prêtes à faire pour l'avoir (genre j'ai quand même payé 7 € de FDP sur une palette qui en vaut 12....) ?


♥ ♥ ♥

Oui j'étais d'humeur taquine aujourd'hui.

Palette Sleek iDivine Shangri-La Respect
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 mai 2014

Mon histoire d'acné, 2 mois plus tard.

Début avril, je te faisais part de mes petits soucis d'acné. Du fait que j'étais retournée chez la dermatologue histoire d'en finir avec cette acné récalcitrante. Je sais que tu lis pas mal de billet sur l'acné, pas mal de blogueuses ont le même sujet de prédilection, seulement si je décide de continuer à te faire part de ma routine, c'est aussi pour moi. J'ai besoin de me rendre compte de mon évolution. Surtout que je pensais qu'il n'y en avait pas, et à la rédaction de cet article, je me rends compte que des choses ont changé : en bien, et en mal. Un petit point s'impose et 2 mois plus tard me semblait bien, puisque la dermato m'avait recommandé de l'appeler après 1 mois (ce que je n'ai pas fait et puis ce que j'ai essayé de faire, sans succès).


Ma dermato m'avait donc recommandé une routine très simple et pas du tout agressive. De nouveaux produits à utiliser ainsi qu'une prise de Zinc sur 1 mois. Pour rappel, voici ma routine très basique:

Le matin:
- se laver le visage avec de l'eau micellaire (que je ne rince pas)
- mettre de l'Effaclar Duo +

Le soir:
- me démaquiller
- me laver le visage de façon douce (j'utilise la mousse micellaire de Nuxe)
- un pshiiit d'eau thermale pour rincer du calcaire
- mettre du Differin
- prendre 2 gélules de Zinc.

Pour ma part, j'ai aussi rajouté dans ma routine un masque d'Avène par semaine : c'est un soin apaisant et nourrissant qui me fait énormément de bien. Je t'en avais parlé ici.

Parallèlement à ça, j'ai testé 2-3 trucs pour les boutons "locaux", c'est à dire les éventuels microkystes enflammés qui pourraient apparaître. Comme recommandé par la dermato, j'ai été m'acheter de l'huile essentielle d'arbre à thé. Très grosse déception pour cette huile qui à mon sens à empirer mon bouton (en plus de sentir terriblement mauvais). Il le fait passer par des stades assez atroces (plaques sèches, rougeur, il "pousse" mal). Donc je suis revenue à une vieille technique qui fonctionne en fait à merveille : le glaçon. Je passe doucement le glaçon sur le misérable pendant 1 petite minute, et puis je le laisse tranquille. Ça le dégonfle, le dé-chauffe, ça fait un bien fou, par contre, comme pour tout, il faut le prendre au moment où il pointe le bout de son nez, ne pas pousser, y aller mollo. Le soir, j'applique un patch Yves Rocher, mais pas plus que 2 soirs de suite, sinon ça le sèche trop, et maquiller des plaques sèches, c'est l'enfer !!


J'ai aussi changé de fond de teint puisque j'utilise depuis 1 mois le fond de teint minéral Lily Lolo. Je l'adore et j'ai enfin trouvé mon fond de teint chouchou. Pour la peine, je l'ai recommandé. Il est parfait et je pense que lui aussi m'aide dans cette routine.

Pour le reste, voici ce que je pense de cette fameuse routine anti-acné.

Tout d'abord, je ne sais pas si le Zinc à fait du bien. Je l'ai pris pendant 1 mois, et à 2 mois, je ne vois pas d'énorme différence sur l'ensemble du visage. Cependant j'avais énormément de problème avec mon menton, et j'avoue en regardant le menton qu'il va beaucoup mieux (revoir la photo d'il y a 2 mois). Par contre, ma dermato m'avait demandé de répartir l'Effaclar et le Différin sur l'ensemble de mon visage. Aujourd'hui, en écrivant ce billet et en faisant mes photos, je me rends compte que j'attrape des boutons là où je n'en avais pas. Là même où ma dermato m'a recommandé d'appliquer les 2 crèmes. En plus de cela, cette semaine j'ai eu une journée de panique (où j'ai harcelé Mamzelle Boom, pardon toi) car j'ai remarqué que je pelais sur les joues.

En voyant mes photos et en additionnant les boutons et le fait que je pèle, je pense que la routine est un peu agressive pour mes joues. Donc, je vais arrêter d'appliquer les 2 crèmes à ces endroits là, histoire de voir, et me consacrer à ma zone T. Puis hydrater aussi (je cherche encore une crème hydratante qui ne graisse pas, et qui n'empire pas mon acné, si tu as une idée, je prends). 

Comme une photo vaut toujours mieux qu'un long discours, je t'ai refait une photo de mon menton. Tu verras qu'il va bien mieux. Plus de microkyste, et ce qui reste sont des cicatrices (et si tu as aussi un trucs pour les faire disparaître, je prends aussi ).


Donc globalement, dans la semaine je désespérais, mais écrire cet article me rassure au final. Je vais essayer de ne plus appliquer mes crèmes sur les joues voir si ça règle mon problème de sécheresse et mon problème de boutons (je sais pas pourquoi je sens qu'il y a un lien).

Je propose de te redonner rendez vous d'ici 1 ou 2 mois histoire de voir on j'en suis !

♥ ♥ ♥

PS : j'ai oublié de dire aussi, que niveau "sucres" je ne me suis pas du tout tenu à ma résolution, mais que depuis cette semaine j'essaye de vraiment diminuer ma consommation, et enfin niveau café, j'ai bien réduit à max 2 cafés par jour.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 mai 2014

5 indispensables maquillage pour les yeux sensibles

... ou encore, 5 indispensables maquillage qui ne piquent pas les yeux ! Ou même, qui ne les gratouillent pas. Voir encore, qui ne font pas de plaque, pas de truc bizarre, pas d'allergie. Tu pensais ça impossible ? Moi aussi. Et pourtant, je les ai trouvés !

*toussote*

Tu ne trouves pas que mon introduction est juste trop incroyable et super tape-à l'oeil pour quelqu'un qui n'a pas posté depuis 10 jours ? Sûrement que tu t'attendais à des excuses, comme j'ai l'habitude d'en faire. Mais en fait, non. Parce que je n'ai pas d'excuses valables si ce n'est celle ci : la flemme. Et oui, ça arrive. Enfin, revenons en à nos moutons, mes fameux indispensables maquillage que mes yeux sensibles aiment. Oui parce que toi qui me suis depuis longtemps (ou pas en fait), tu dois savoir que depuis un an mes yeux sont passés de "je-supporte-tout-même-le-maquillage-du-marché-périmé" à "aïe-mais-ça-pique-cette-merde". Si bien que j'avais banni quelques produits de ma routine et carrément fait une croix sur d'autres. J'ai fait une allergie carabinée au Primer Potion d'Urban Decay et j'ai complètement supprimé l'idée de mettre de l'eye liner sur mes paupières. Pourtant, je ne me suis pas avouée vaincue et j'ai continué à chercher des alternatives. Même que j'en ai trouvé à prix plus qu'abordables.


Tout d'abord le mascara Couvrance de chez Avène. Je t'en avais fait un article super détaillé au moment où je l'ai reçu. Suite à cet article, j'ai utilisé ce mascara pendant 3 mois et je l'ai adoré. J'ai reçu plusieurs fois des compliments sur mes cils bien épais quand je le portais. Et surtout, surtout il est super facile à démaquiller. Je te conseille d'aller voir ma revue détaillé à son sujet car je préfère m'étendre sur les autres produits de ma sélection.


Suite à ça, j'avais lu qu'on devait changer de mascara tous les 3 à 6 mois et j'avais en stock ce mascara Max Factor qui me faisait de l'oeil (je crois que je l'ai reçu à Noël). Comme j'arrivais en bout de tube du Avène je me suis dit que j'allais ouvrir ce Max Factor et qu'au moins s'il ne convenait pas, je pourrais terminer mon Avène : avec les yeux sensibles, c'est juste zéro risque. Il faut savoir que l'été passé j'ai fait une allergie au mascara Bourjois et c'était vers un Max Factor que je m'étais tourné avant de recevoir le Avène. Mais c'était la première version de ce "False Lash Effect" (un tube noir). Comme j'avais été contente de mon premier tube Max Factor, je ne risquais pas grand chose avec celui ci. Et comme de fait, test réussi haut la main. J'arrive doucement en bout de tube et je l'adore. Ce que j'aime c'est qu'il sépare bien les cils et les allonge vraiment. Par contre, je pense que je dois mettre 3 couches pour quelque chose d'épais. Pour le reste, il se démaquille très bien, ne m'irrite pas. Un sans faute.


Seulement avoir des beaux cils c'est bien mais avoir du maquillage qui tient c'est encore mieux. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, j'ai les yeux très gras (et pourtant très sensibles) donc quand j'avais acheté ma Primer Potion d'Urban Decay, j'ai mis beaucoup d'espoir dedans. Penses-tu ! Après une semaine bonjour les démangeaisons, les gratouilles et le retour des plaques. Le pire, c'est qu'en me maquillant à 7h du matin, à midi le maquillage avait déjà filé dans mes plis. Quel est l'intérêt de mettre 20€ dans une base dans ces conditions ? Du coup je suis tombée sur cette base Kiko qui selon le site est testée ophtalmologiquement, hypoallergénique et sans paraben, le tout pour un prix ridicule (7€). Donc je l'ai acheté en mars, depuis je la pose tous les matins et aucun soucis. Le maquillage tient chez moi aussi jusque 13-14h (pas vraiment mieux que la Urban Decay) mais je pense que j'ai les yeux tellement gras que je ne ferai pas beaucoup mieux. Petite astuce : pour une meilleure tenue elle doit être bien sèche (et moi je la poudre).



Mais tout ça c'était sans compter sur l'ingéniosité de ma copine Karosweet qui me parla du Color Tattoo 24h de Gemey Maybelline. Selon elle, un truc révolutionnaire. C'est en la voyant à Paris qu'elle me dit qu'elle utilisait toujours un Color Tattoo en base de maquillage. Là dessus je lui avais répondu qu'elle était bien gentille mais que je ne voulais pas risquer de mettre de nouveau 10€ dans un truc qui risquait de me gratouiller. Alors adorable qu'elle est, elle me proposa un troc : comme elle avait la couleur On and on Bronze en double, elle voulait bien me l'envoyer. En échange, je lui ai envoyé 2-3 trucs nail art que je n'utilisais pas (le troc c'est le bien). Et bien mes amis, je suis super surprise par cette base. C'est une vraie tuerie ! Le maquillage tient facile jusque 16-17h (soit 10h après une pose) ce qui pour moi est révolutionnaire. Cependant, je voulais quand même émettre un petit bémol. Je pense qu'elle me chatouille légèrement. Du coup, j'évite de la mettre tous les jours. Elle est idéale pour les occasions où mon maquillage doit tenir, ou genre un jour sur 2. En tous cas, je n'ai pas ressenti de picotement ni de difficultés à la démaquiller. Donc sur 10, je lui mettre un bon 8. Il faudrait que je l'utilise sur plusieurs mois pour être sûre au niveau des chatouillis.



Enfin, parmi mes découvertes pour yeux sensibles, je suis tombée sur cet eye liner reçu dans Ma boite à Beauté La Secrète. Il s'agit de l'eye liner Serge Louis Alvarez, un eye liner waterproof. J'étais très curieuse de ce liner puisque cela fait 1 an que je ne met plus du tout d'eye liner. J'avais à l'époque essayé plusieurs marques sans trouver une qui ne me faisait ni picotement, ni chatouillis (même l'eye liner Clinique m'a provoqué une allergie). Donc j'avais laissé tomber l'idée de l'eye liner à tout jamais. Mais cette semaine, j'étais à la méga bourre et j'ai décidé de mettre le "SLA" à l'épreuve (pas le temps de faire quelque chose d'élaboré avec de la poudre). J'avais peur d'avoir perdu la main pour remettre de l'eye liner mais avec l'embout stylo c'est hyper facile. Il faut passer quelque fois pour que ce soit bien noir mais le tour est vite joué. Résultat des courses : un trait de liner qui a tenu jusqu'au soir, sans bouger et malgré le soleil (tu sais les yeux qui plissent et qui pleurent). Le soir, je l'ai démaquillé sans soucis. La journée : pas de gratouillis ni de picotement. Il faut que je l'essaye sur le long terme mais je reste très prudente quand même (c'est à dire, pas encore tous les jours).



Mon avis reste bien sûre subjectif, car ce qui me convient à moi, ne convient pas forcément à une autre, mais j'ai testé pas mal de choses cette dernière année et en général, l'allergie ou la sensibilité se fait très vite ressentir (dès 1 jour max 1 semaine d'utilisation). Avec ces 5 produits de maquillage je n'ai pas eu de gros soucis et je suis contente de retrouver petit à petit mes équivalents d'avant.

En tous cas, je suis toujours preneuse de bons plans et de tests de ce genre de produits. Chaque maquillage "yeux sensibles" pour moi représente le Graal. D'ailleurs heureusement que les fards à paupières ne m'ont jamais causé de soucis (paix à Sleek et Naked palette). 

Comme ça, à froid, tu as d'autres idées en tête ?


♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 10 mai 2014

Je suis un pokémon.

Il y a environ un an, alors que je me rendais au mariage de ma collègue, habillée de ma plus belle robe jaune et pouponnée au sommet, je recevais indirectement une remarque qui allait me déstabiliser. Celles qui me suivent vont vite s'en souvenir, quand aux autres, un petit rafraîchissement s'impose. Cela disait : "Elle est trop mignonne ta collègue, on dirait un petit pokémon !". Je ne vais pas te dire que j'ai mal pris cette remarque, mais je t'avoue que j'ai tiqué. Même si elle était pleine de bonnes attentions, et avec le recul, je trouve même que c'était plutôt gentil, moi ce que je me suis dit à ce moment là, c'est que je ne voulais pas être un pokémon.

Toute ma vie j'ai été la petite rigolote, celle à qui on pince les joues. Ado, les garçons me trouvaient mignonne, tandis que moi je faisais tout pour être belle. Je n'attendais que d'être adulte pour être prise au sérieux, pour être enfin une femme et oublier mon côté petite canaille. Suite à cette remarque, j'ai pas mal remis en question ma façon d'être, de m'habiller, parce qu'à presque 30 ans, moi, je voulais être féminine. Objet de désir. Glamour. J'ai changé ma garde robe, troqué mes culottes Hello Kitty pour des boxy en dentelle, acheté des chemises en voile, des chaussures à talons. Je voulais être nouvelle. Belle. Femme.

Et puis l'autre jour, je vais chez le coiffeur, je demande une coupe "sortie de plage", parce que pour le moment j'ai ce besoin vitale de partir sur une île déserte. Comme une envie de me couper de tout ce que je suis et de tout ce que j'ai appris. Je ressors de chez le coiffeur avec un petit carré foufou, bouclé, rafraîchissant. Oui. J'aime. Je rentre à la maison et mon copain me dit "oh c'est chouette, tu as l'air plus jeune comme ça".

Ce commentaire m'a laissée perplexe. Sachant que lorsque j'avais ma pixie cut, tout le monde me disait que j'avais l'air tellement jeune. Maintenant que j'ai un petit carré, là aussi j'ai encore l'air jeune. C'est ce que je lui ai répondu, que de toute façon, et avec mon acné, quoi que je fasse, j'ai l'air plus jeune. Cette pensée m'a accompagnée jusqu'au lendemain. Quoi que je fasse, j'ai l'air plus jeune. C'est moi ça. J'ai l'air plus jeune.

Et en attendant le tram, avec ma petite robe rayée et mes cheveux au vent, je me suis dit "c'est vrai, je suis un pokémon". J'ai pensé à Pikachu, à Rondoudou et toutes ces filles que personnellement je trouve "belle comme un coeur". Je me suis dit, que peut être moi aussi j'étais un petit cœur. Qu'il était temps d'accepter ma pokémon-attitude. Que je suis, ce que je suis. Même avec des talons, une chemise et un jeans moulant, je suis encore et toujours un petit pokémon. Bien sapé pour le coup.

Je me suis dit tellement de choses en attendant le tram. Je me suis dit que c'était peut être ça la vraie beauté, s'accepter comme on est. Qu'il ne servait parfois à rien de lutter. Qu'il valait mieux être un bisounours à câliner, qu'une pimbêche trop maquillée. 30 ans ou non.

Alors là, en attendant ce tram, un frisson dans le dos et le nez qui coulait, les yeux fatigués tel un petit chat, et mon nail art cherry blossom, je me suis dit qu'il était temps d'arrêter de se battre. Que j'étais, ce que j'étais. Qu'être mignonette c'était bien aussi. Les cheveux ondulés, le teint juvénile c'est moi. Je suis ce que je suis, et c'est ça qui est beau. C'est ce que la nature a choisit pour moi, car elle y trouvait son équilibre. Aujourd'hui j'ai compris, qu'il ne servait à rien de lutter : chasse le naturel, il revient au galop. Et moi, je suis juste, un petit pokémon. Que je le veuille, ou non.



♥ ♥ 

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 5 mai 2014

Les cas CelluBlue et LiftBlue


Cela fait un moment maintenant que j'ai été contactée pour tester le CelluBlue et le LiftBlue. Comment ? Jamais entendu parler de ces petites choses ? Et bien tu devrais, parce que voilà là, des capsules fantastiques qui ont plus d'un tour dans leur sac. Si j'ai mis tant de temps à en parler, c'est que j'ai mis du temps à les tester et surtout que pour le coup, j'ai été un peu du genre mauvaise élève. Je ne me suis pas vraiment appliquée. Donc l'avis que je vais te donner sera un peu en demi-teinte. Celui d'une blogueuse un peu flemmarde mais qui as quand même fait de son mieux pour te parler de ces merveilles qui à mon sens valent réellement le détour.


Lorsqu'on m'a demandé de tester le LiftBlue, on m'a proposé aussi de tester le CelluBlue. Et j'avoue que c'est celui là qui me faisait le plus de l’œil. Parce que oui, j'ai de la cellulite, et oui, je suis toujours un peu la dindonne marketing qui aime tester de nouvelles choses. Mais ce que j'ai aimé de la capsule, c'est qu'il n'y avait là rien de chimique. J'ai testé bon nombre de crèmes au prix exorbitant qui finissent toutes souvent à la poubelle, pot à moitié plein et pour une fois j'allais pouvoir garder quelque chose.

Le concept de CelluBlue est assez smart. Une petite ventouse en silicone chirurgicale (pour éviter les allergies) que l'on presse et qu'on applique sur les zones "ankylosées" (miam) pour faire disparaître nos peaux d'orange (double miam). Le principe est celui du palpé roulé par effet de petites rotations.


Comme je le disais, j'ai aimé le côté pratique de la ventouse. Le fait que ce ne soit pas une crème, donc un objet qui dure, qui ne se périme pas, qui se lave, qui est immortel (si j'en suis sûre). Il est très facile d'utilisation, mais pour moi, comme pour tous les traitements anti-cellulite, je l'ai trouvé contraignant. Parce que le principe c'est qu'il faut l'utiliser quotidiennement. Et oui ma bonne dame, il n'y a pas de remède miracle. Et comme je suis une faignasse, une "j'oublie tout" voir une "je n'ai pas le temps", difficile de m'y tenir. Il s'applique sur une peau huilée pour que cela glisse bien, mais Aya // Shabondy m'a dit qu'elle l'utilisait sous la douche sur peau bien humide / bien savonnée (mais je n'ai plus de douche depuis 3 semaines donc je te dirai quoi dès que je récupère "mes moyens"). En ce qui concerne l'effet, pour moi c'était révolutionnaire, ma sœur ayant fait des séances de palpés roulés et m'ayant expliquée, je pense qu'en effet on y est. Mes cuisses étaient bien bien rouges après, la peau bien tiré et ça faisait un peu mal. Après tout on est sur une ventouse qui aspire et déloge. Le petit plus ? Pour plus d'efficacité on recommande de boire 1/2 litre d'eau après histoire de bien détoxifier tout ça. 
Je pense que cette ventouse fonctionne réellement, mais comme je te le disais, il faut s'appliquer, il faut trouver le temps, bref, il faut le faire. Je n'ai pas été assez assidue sur ce coup là, surtout pour cause de travaux dans ma salle de bain. Mais je compte bien m'y remettre au plus vite ET avant l'été ! Je te dirais quoi sur les réseaux sociaux (Twitter  / Instagram)

Du coup, l'efficacité du CelluBlue ayant été prouvé, l'équipe a décidé de sortir des petits frères, les LiftBlue. Le principe étant le même, des petites ventouses en silicone médicale qu'on applique cette fois, sur le visage. Ces ventouses promettent pas mal de choses
- une peau plus tirée (histoire d’atténuer les rides et ridules)
- une peau détoxifiée et donc les pores du visage moins dilatés
- une peau liftée (au revoir l'effet double menton)
Autrement dit, un institut de beauté, zéro bottox à la maison. Là je dis oui ! 
Sauf que ! Grosse déception pour ma part, puisque ayant des traitements pour le visage (acné, ex-rosacée etc) et ayant une peau extrêmement sensibilisée par ces traitements, je ne suis pas la candidate idéale pour cette ventouse. Je n'ai donc pas pu l'essayer sur le long terme. Malheureusement je devrais attendre de finir mes traitements (tu lis donc bien, si comme moi tu as une rosacée, de la couperose, ou quelconque autre maladie dermatologique, tu devras passer ton chemin). Cela étant dit, je voulais quand même me faire une petite idée de l'effet donc j'ai testé celui pour les yeux une fois. 


Comme son grand frère le CelluBlue, il est assez marrant à utiliser. Une petite ventouse qui aspire le visage mais cette fois bien plus doucement que pour la cellulite. Il est si petit d'ailleurs qu'il a du mal à tenir en place. Il y a un effet un peu immédiat sur le côté liftant mais pas de longue durée (à nouveau, je ne l'ai essayé qu'une seule fois, pour toi, donc il faudra voir sur le long terme). Contrairement au CelluBlue, le Lift Blue se compose de deux ventouses : un pour le contour des yeux, et une pour les plus grandes parties du visage (ou double menton). Je me demande s'il pourrait régler les soucis d'acné ? (gros quid là dessus ?? ) 


En définitive, j'ai un coup de coeur pour le CelluBlue (celui que j'ai le plus utilisé, même si pas suffisamment à mon goût) et une petite déception pour le LiftBlue (mais uniquement dû à ma peau à problèmes). Je pense que cette idée de ventouse est une super idée qui fonctionne MAIS comme pour tout, il faut être assidu, et surtout il faut le faire (pour le CelluBlue, 5-10 minutes par jour est suffisant). Il n'y a pas de miracle malheureusement. Par contre, je trouve ça génial d'avoir enfin un outil pratique, transportable, petit et facile à utiliser, sans électricité, sans produit chimique, juste, une simple petite ventouse. Il fallait y penser !

Pour ma part, je n'ai pas dit mon dernier mot avec le CelluBlue et dès que je serai enfin rentrée dans ma salle de bain (on vient la finir le 10 mai), je m'y remet pour avoir des jambes de sirènes cet été.

Tu connaissais ces supers ventouses ? Tu les as testées de façon "longue durée" ? Ton avis m'intéresse !


♥ ♥ 


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 mai 2014

Rita Ora débarque chez Rimmel London

Il y a encore quelques temps je ne savais pas qui était Rita Ora (par contre je te rassure, j'ai toujours su qui était Rimmel London !). Je la voyais partout dans les magazines comme étant une nouvelle icône fashionista mais je ne savais pas ce qu'elle faisait de sa vie. En fait, Rita Ora, c'est une chanteuse pop britannique. Je l'ai appris en me décidant à la youtuber un après midi d'ennui. Je ne peux pas vraiment me prononcer sur ses chansons, juste c'est fun, c'est facile, ça se laisse écouter. Par contre, s'il y a une chose sur laquelle je peux me prononcer aujourd'hui, c'est sur sa nouvelle collection de vernis créée avec Rimmel London. Collection que j'ai reçue par surprise la semaine dernière et qui a de suite conquis mon petit coeur.


Concrètement, on est sur une collection de 12 vernis de la collection "60 secondes chrono" de Rimmel London. Ces vernis qui promettent un séchage super rapide... en .... 60 secondes chrono ! Et ui ! Cette collection est composée de couleurs fraîches et pops. Certaines sont même un poil irisées (mais pas trop, juste le petit shimmer subtil). Elle été inspirée de la chanson de Mamzelle Ora "Hot Right Now" qui l'a fait connaitre. Elle s'articule autour de 6 couleurs chaudes et 6 couleurs froides.



Oui bon, tout ça c'est un peu technique voire scolaire. Mais rien que pour toi j'ai pris 318 photos de cette magnifique collection "hot" en couleur. Tu es prévenue, tu vas en avoir plein la rétine ! Comme je te le disais, nous avons donc des couleurs plus froides, des couleurs plus chaudes. Cette collection est pour moi assez complète parce qu'à elle seule, elle représente toutes les couleurs qu'on devrait avoir dans sa vernithèque : un blanc, un nude, un rose poudré, un rose fushia, un bleu layette, un mint, un turquoise vert, un bleu électrique, un mauve minuit et un bordeau marroné. J'ai apprécié chaque couleur de cette collection, surtout le mauve minuit qui est d'une magnifique profondeur. Je te le disais : tous des indispensables pour toute l'année !





J'ai bien sûre voulu tester mes nouveaux bébés et j'ai décidé de faire un petit nail art pour honorer Rita Ora (et lui dire merci hein : oui, si, bien sûre que c'est elle en personne qui me les a envoyés !! #lol). Bon par contre, cela faisait vraiment trop longtemps que je n'avais plus fait de nail art, et je me suis un peu loupée. L'idée était de faire un cherry blossom nail art avec en guest star le Glistening Snow de China Glaze reçue par ma chouchoute Tatiana Rennes de Pique. 


Au niveau de l'application des vernis Rimmel London, j'ai trouvé le mint un poil pâteux par contre, oui, il sèche extrêmement vite. Pratique pour les vacances ou les manucures minute. Les vernis sont assez couvrant, et de par leur côté séchage rapide, je trouve qu'ils sont parfaits pour faire des nail art (d'ailleurs tu peux retrouver plein de chouettes tutos sur la page Facebook et Youtube de Rimmel London France). La brosse est assez plate et épaisse, ce qui permet une application rapide. Pour cette manucure j'ai donc utilisé un mint (873 Breakfast in bed), un blanc (703 White hot love), un fushia (323 Don't be shy) et le bordeau (313 Rita Rouge).





Je suis donc vraiment conquise par cette collection que je trouve magnifique. Les couleurs sont fraîches, pop, glamour. Elles se complètent toutes les unes, les autres. Je ne peux que t'encourager à filer dans ton magasin le plus proche et de les acheter. En plus, ils sont à tous petits prix (5.95€ la couleur) !

Allez maintenant, file !

... et surtout, dis moi ce que tu as acheté !

♥ ♥ 

Collection Rita Orachez Rimmel London
Disponible mi mai dans tous les GMS et Monoprix
Rendez-vous sur Hellocoton !