lundi 22 juin 2015

Ne plus se comparer, pour être plus heureux

Dans la vie, il y a deux blogueuses que j'admire d'amour : Eleonore Bridge, que je suis depuis plus longtemps que la création de mon propre blog, et Natacha Birds dont le talent m'émerveille. Il y a quelques temps je me suis mise à imaginer comme leur vie pouvait être magique et incroyable. Je me suis mise à rêver de pouvoir un jour être comme l'une d'elles : une blogueuse talentueuse et reconnue. Et de rêves en magie, j'ai commencé à sentir un malaise en moi. J'ai commencé à me dire que je n'y arriverai jamais, que je n'avais ni l'audace d'Eleonore, ni la douceur bienveillante de Natacha. Je me suis dit "à quoi bon", que la place était prise, que je n'étais pas comme elles et que mes efforts ne serviraient à rien. Et comme ça, je me suis complexée.


Dans un même temps, j'ai commencé à regarder d'autres blogs, à me dire qu'une telle n'avait pas publié autant d'articles que moi, que l'autre n'avait pas réussi à mettre son site à jour, que celle ci n'avait pas eu de commentaire sur son dernier article. Et j'ai crû un moment que cela me faisait me sentir mieux, mais il n'en était rien. Car nous comparer aux autres, dans un sens comme dans l'autre, ne nous mène nulle part. La comparaison, nous fait tout simplement du mal...

Combien de fois ne nous est-il pas arrivé de rêver de la vie des autres, que ce soit ici sur le web, ou dans la vraie vie ? Je pense notamment au spectacle de Florence Foresti où elle se compare aux supers mamans qui arrivent à tout gérer alors qu'elle pense que sa vie à elle est un vrai bazar. A ces fois où nous regardons le corps parfait de notre copine, puis notre petite poignée d'amour et qu'une partie de nous se flagelle de ne pas arriver à cette perfection. Ces fois où pour nous rassurer nous passons au crible notre ennemie jurée, à quel point elle est mauvaise et à quel point nous sommes gentils. L'erreur est bien là, comme le dis si justement Olivier Roland dans sa vidéo sur les haters : ne comparons pas nos coulisses avec les coulisses d'un autre. 

Il ne s'agit pas du tout de se rassurer quand je dis ça, que si nos coulisses intérieurs sont un vrai bordel, celle des autres doivent être pareil. Non juste qu'il faut pouvoir regarder notre propre parcours. Nos propres efforts. Ne pas se comparer à un passé que l'on croit plus glorieux, ou à un avenir qui n'existe pas encore, mais plutôt se concentrer sur ces caps que nous avons franchi, ces batailles que nous avons mené et que nous avons gagné. Se comparer sans cesse, c'est simplement s'empêcher d'être heureux et d'avancer.

Si je reprends l'exemple du blog, je sais bien que mon parcours aux yeux de certaines est purement et simplement ridicule, qu'il n'a aucun sens, mais je sais d'où je suis partie, les étapes que je suis en train de franchir et c'est ça qui compte. Ces dernières semaines par exemple, j'ai du faire des démarches administratives qui ne m'ont pas permis d'avancer à proprement parlé sur le blog. Des démarches un peu compliquées (mes coulisses) qui ne se voient pas de l'extérieur mais qui m'ont permis de me rendre compte de l'étendue de la chose et d'avancer. Mon blog n'est pas le plus beau, le plus parfait, le plus juste. Je fais parfois des fautes d'orthographe, des fautes de jugement dans mes partenariats, mais j'essaye et surtout j'apprends de mes erreurs. Je suis loin d'être cette Eleonore ou cette Natacha que je rêverais d'être, mais au moins je tente quelque chose : je tente d'être moi. J'essaye d'être juste avec la petite voix qui sommeille à l'intérieur de moi en réalisant quelque chose qui me tient à cœur. Tout ça, en essayant de ne plus me comparer, ni positivement (pour me rassurer) ni négativement (pour me rabaisser).

J'ai lu récemment une citation de Platon dans dans un des romans de Gilles Legardinier qui disait "Chaque jour sois gentil parce que tous ceux que tu croises livrent une rude bataille". A travers ces mots, je vois deux choses : la bataille des autres mais aussi celle que tu mènes intérieurement. Il faut pouvoir être bienveillant envers les autres, mais aussi bienveillant envers soi même. Cessons de nous comparer à ces perfections ou imperfections. Ne comptons que nos propres victoires. Essayons simplement d'être là, nous même, maintenant, et de la façon la plus juste qu'il nous semble.


♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

47 commentaires :

  1. très bel article, et je me sens entièrement concerné par ce que tu as écris. Pour ma part, je me compare sans cesse aux autres, d'une part dans la vie de tous les jours, mais aussi sur la blogosphère, où je n'arrive pas à démarrer mon blog; la faute à ma faiblesse de toujours comparer et me rabaisser et me dire que si je me lance, mon blog sera forcément moins bien que les autres et je me demande sans cesse comment me démarquer, ce qui provoque un blocage en moi.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien tu ne dois pas te dire que ton blog sera mieux ou moins bien qu'un autre.
      Fais le avant tout pour toi, parce que cela te fait plaisir et que cela te permettra de te dépasser.
      Commence peut être par une liste de toutes ces bonnes choses que bloguer peut t'apporter sur le plan personnel ? Moi ça m'a beaucoup aidé

      Supprimer
  2. Ce billet me boulverse, est tellement rempli de sens à mes yeux et pourtant cette réflexion que je trouve si juste me parraît si difficile à appliquer. J'ai toujours eu un gros complexe d'inferiorité, et comme toi hier, je me compare sans cesse notamment sur mon travail bloguesque. Je traverse actuellement une période très compliquée émotionnellement et (blogo)socialement et du coup avoir cette force que tu décris, cette force qui te permet de te concentrer sur tes "coulisses" et ton parcours, me parait impossible à avoir aujourd'hui.
    bref, je n'attend pas de toi que tu joues la psy LOL mais simplement pour te dire que ton billet a beaucoup compté pour moi aujourd'hui et je crois que j'ai envie, grâce à toi, de me relever et d'avancer. Ca commencera par republier sur mon blog que j'ai laissé une semaine (peu pour certaines, énorme pour moi) et aller au delà des conflits qui m'ont abîmés, au delà de cette comparaison que je fais sans cesse. Bravo et merci pour ce joli billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle pour tes mots. Je suis contente que ça te touche, et d'autant plus si ça te rebooste.
      Parfois je crois qu'on se met trop de pression et qu'on mélange tout. On se laisse influencer par les choses qui nous déplaisent, au lieu de se concentrer sur ce qui va. Et puis je trouve que ton blog est vraiment ... TON blog. Tu ne copies personne, tu as ton identité, tu aurais tort d'arrêter :)

      (et puis si je peux jouer la psy et t'aider, tant mieux lol, tout est bon à prendre)

      Supprimer
    2. Merci à toi pour ces mots plein de sagesse et de maturité. Je suis contente de voir que ton billet a le succès qu'il mérite, il mérite d'être lu par touts!!

      Supprimer
  3. J'y ai si souvent pensé à tout ça (j'ai un billet en brouillon d'ailleurs qu'un jour je rependrai, quand j'y penserai encore plus), c'est dur de ne pas se comparer aux autres, moi aussi parfois je me dis que je n'arriverai jamais aussi bien que d'autres, que ça a l'air si facile pour d'autres que ça ne l'est pour moi, et puis finalement je reviens à la raison et je me dis que tant que je fais quelque chose que j'aime, le reste n'a pas d'importance. Si des personnes te lisent c'est que ces personnes aiment ce que tu fais, on est tous différent et on a tous quelque chose en plus à apporter, c'est ça qui est chouette avec les blogs : former une sorte de patchwork d'idées, d'inspirations et de pensées qui à force forment un ensemble tellement riche que personne n'est mieux qu'une autre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce qui est de la "facilité" des autres, ils nous montrent bien que ce qu'ils veulent, et nous de notre côté, on voit que ce qu'on veut bien voir. Même moi par exemple, on me dit souvent que je me fous "à poil" sur le blog, mais il y a vraiment toute une partie dont je ne parle pas. Et surement pas de mes plus gros moment de déprime ^^

      J'aime bien ton idée du patchwork, c'est tout à fait ça, on apporte tous quelque chose à notre façon.

      Supprimer
  4. La tentation est énorme de se comparer aux autres.C'est une réaction humaine mais tu as complètement raison. Cela ne me fait pas plus avancer de me dire qu'untel a un plus joli blog que moi, que telle copine est plus mince etc...Le mieux que je puisse faire est de me concentrer sur moi, sur ce que j'aime, sur mes objectifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non malheureusement se comparer ne fait pas avancer. Pas du tout même.
      Par contre, se rappeler d'où on vient et on veut aller, ça aide à avancer

      Supprimer
  5. Tu as bien raison de ne plus chercher à te comparer aux autres, tu as ta propre plume, ton univers, sois fière de ton travail. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me fait très plaisir ce que tu dis.

      Supprimer
  6. Tu es mieux que cette Natacha ou cette Eleonore, tu es Odile Sacoche, et c'est ce que nous attendons de toi lorsque nous ouvrons ton blog, nous voulons te lire toi et toi seule, car nous aimons ta personnalité, tes textes, tes réflexions toujours si bien exprimées. On est bien chez toi, sur ton blog, on est bien avec toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh dis donc! Mieux certainement pas, mais merci ^^ (je ne cherche pas à être mieux en tous cas).
      Je suis heureuse de lire que vous (tu) vous sentez bien.
      Ca me pousse à continuer

      Supprimer
  7. Coucou !

    Comment vas-tu ? Mais ?! Qu'est qui ta pris ? Pourquoi t'avoir comparé aux autres bloggeuses ? Tu es ce que tu es et nous t'aimons ( ta communauté ) très fort :) Tu es une bloggeuse et je pense qui l'existe très peu de fille tenant un blog comme toi.
    En revanche, j'aime et aimerais toujours tes articles :)

    Bises !
    Marie

    PS : les premières phrases, prends les au second degrés =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie ! Mon habituée ^^
      Bah oui... Je suis humaine... ^^
      Merci beaucoup pour tes mots, ça me touche beaucoup (bon sang je dis toujours la même chose)

      PS: j'avais bien compris ^^ hihi

      Supprimer
    2. Je t'en pris mais pour l'amour de dieu, arrête de me remercier ! Je rougis à chaque fois :)

      Marie

      Supprimer
  8. En effet, l'esprit de compétition n'est pas toujours positif pour le développement de chacun. Toutefois, vouloir faire mieux en ne prenant en compte que nos propres capacités est une bonne attitude à avoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est faire de SON mieux, et pas du mieux des autres ;)
      Chacun est différent, et chacun doit prendre en compte son propre meilleur

      Supprimer
  9. Très bon article ça fait chaud au coeur de savoir que je ne suis pas la seule à ressentir cela ! Du coup, je me sens mieux. Merci.=)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à venir le relire quand tu as un coup de mou ^^

      Supprimer
  10. Ton article arrive à point nommé ! C'est un sentiment que j'ai longtemps éprouvé à l'égard des autres (surtout pendant mon adolescence) mais qui était tellement épuisant au fil du temps que j'ai fini par abandonner et enfin devenir moi même ! Il n'y a pas pire sentiment que celui qui consiste à se comparer car forcément, au bout du chemin, la jalousie pointe le bout de son nez. Quand on est une éternelle insatisfaite comme moi, l'herbe est forcément plus verte ailleurs ahha ! Et comme toi, quand je me suis mise à bloguer, je voulais "faire comme". Et puis, j'ai fini par comprendre que je ne m'épanouissais qu'en faisant mes propres articles, comme et quand cela me plaisait. Si ça plait tant mieux, sinon tant pis ! Il y a bien d'autres blogs sur la blogo pour que chacun y trouve son compte !

    Des bisous ma jolie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela met du temps de trouver sa propre personnalité, mais au bout du compte, le jeu en vaut clairement la chandelle.
      On ne se sentira jamais bien en voulant être comme les autres, justement parce que nous sommes tous unique.
      Et comme tu dis, il y a assez ici pour que chacun trouve son compte (dans tous les domaines, pas que sur la blogo)

      Supprimer
  11. Chouette article. :)
    On nous dit souvent de ne pas se comparer aux autres.
    Chose bien difficile à faire, en fait.
    Je suis la première à me juger, à me trouver moins bien que les autres.
    Mais je vais finir par passer outre. :)
    Belle continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que ce n'est pas facile.
      Il faut essayer de se rendre compte quand on le fait, et se faire violence en revenant à soi.
      Se dire "mais qu'est ce que j'ai accompli / réussi moi ?"

      Supprimer
  12. Très difficile à réaliser même quand on sait que c'est la meilleure chose à faire!
    Il y a les réflexes et la raison qui se bagarrent dur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y aura toujours l'égo qui voudra prendre le dessus, pour nous protéger.
      Mais tu sais quoi ? On a pas besoin de lui.
      C'est l'histoire du loup blanc et du loup noir, il faut nourrir le loup blanc, les bonnes pensées, et chasser dès qu'on peut le loup noir, les mauvaises pensées

      Supprimer
  13. Punaise! C'est très bien dit!!! Depuis le début de mon blog je complexe car je ne suis pas une pro du web design, je ne suis pas une pro de la photo, je n'ai pas un appart lumineux pour prendre des belles photos et surtout, je n'ai pas encore les sous pour m'acheter un appareil reflex, donc ça fait des mois et des mois que je me dit que mon blog c'est la merde et que ça vaut pas la peine de continuer, mais après j'ai tout de suite des idées pour rédiger des articles et je me dis que j'ai encore le temps d'apprendre ce qui me faut.

    Bonne journée et COURAGE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux que je te dise ? Je prends des photos dans ma chambre, seul endroit avec une belle lumière dans ma chambre (et sur mon lit aussi). Je n'ai pas de réflex pour mes photos, et je mets aussi peu d'argent dans mon blog. Il ne faut pas que tout ça t'empêche de faire ce que tu aimes. Justement, ça te permet de détourner et de trouver ta manière à toi de faire.
      La manière des autres, n'est pas LA manière. Le principal c'est d'essayer, d'avancer, de faire qqch

      Supprimer
  14. ... jusqu´au jour ou tu rencontre la personne et que tu comprends qu´elle est trop chelou et que jamais au grand jamais tu ne voudrais être elle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le cadre du web oui, m'enfin c'est un autre sujet ^^
      Mais c'est vrai qu'on a parfois des espérances envers des personnes, et puis on est déçu. Ce sont les aléas de la vie.

      Supprimer
  15. Moi je trouve que tu es une blogueuse merveilleuse !
    Tu as tellement raison dans cet article, il faut essayer d'être soi même avant de se comparer aux autres ! Ca peut être moteurs mais aussi destructeur ! Il faut trouver la juste mesure !

    Tendresse et baisers sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve toujours ça très mignon tes tendresses et baisers sucrés ^^
      Merci de me considérer comme merveilleuse, ça fait du bien à lire, surtout quand je doute.
      Comme tu dis, cela peut être un moteur, d'avoir un modèle, mais il ne faut vraiment pas se dénigrer face à ce modèle

      Supprimer
  16. Je vis la même chose et c'est pour ça que j'ai ralenti ma lecture des blogs. A force de comparaison, je me renfermais et rêvais d'une vie qui n'est pas la mienne. Je commence à comprendre qu'être moi-même, c'est pas si mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui parfois on a besoin de se "couper" de quelque chose pour faire le tri dans sa tête.
      Le principal au final c'est de savoir ce qui est juste pour nous même

      Supprimer
  17. Hello
    Voici un très bel article que je partage parce qu'il est vrai .

    RépondreSupprimer
  18. Hello
    Voici un très bel article que je partage parce qu'il est vrai .

    RépondreSupprimer
  19. Quelle bouffée d'air frais! Merci Odile! Ca fait du bien de lire qu'on n'est pas seule à ressentir tout ça, à se sentir moins bien que (la voisine-la bloggeuse qu'on aime bien-la meilleure copine-l'actrice qu'on aime bien-etc) Et à voir les commentaires, on est nombreuses! :)
    Merci pour tout ça, et pour tes autres articles!
    J'aime définitivement te lire, ça me fait un bien fou!!!!

    Des bisous de Touraine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui finalement on est tous humain :)
      Sauf que certains ont du mal à se l'avouer ^^

      De rien pour tout ça et les autres articles
      C'est ce que j'ai envie de pouvoir amener sur la blogo : du bien être :)

      Supprimer
  20. cela me fait penser aux théories récentes par rapport à facebook et instagram, qui font que chacun travaille de plus en plus son 'personal branding'', et qui renvoie alors une version complètement biaisée de la vie. L'herbe est pas plus verte chez le voisin, c'est juste qu'il a un fitre photoshop pour cacher les trous de taupe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tiens, j'ai retrouvé un article qui en parle: http://cheekmagazine.fr/societe/pourquoi-facebook-et-instagram-font-ils-de-nous-des-losers/

      Supprimer
    2. C'est exactement ça, j'aime beaucoup lire d'article les articles "anti-Instagram" ça m'amuse toujours beaucoup.
      Même si je suis accroc à cette appli :D
      Je vais aller lire ton article ^^

      Merci <3

      Supprimer
  21. Ton article me touche énormément, car je suis moi aussi toujours en train de me comparer aux autres. Je suis là, sur YouTube, mais j'ai l'impression que je n'apporte rien et que les autres sont bien meilleures que moi. Pourquoi doit-on toujours se comparer aux autres ? Pourquoi ne sommes-nous jamais satisfait ? C'est bien triste, mais c'est comme ça. Peut-être qu'au fond ça nous permet d'avancer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu apportes quelque chose. Chacun amène quelque chose. C'est peut être pas évident pour toi de t'en rendre compte, mais si des gens te visionnent c'est que ce que tu fais plait. Il ne faut pas toujours être une superstar (oui c'est moi qui dit ça ha ha)
      Je pense que nous sommes victimes de la culture dans laquelle on grandit. Mais il ne tient qu'à nous de changer.

      Supprimer
  22. Je l'ai fait et a abouti dans l'ensemble de mes armoires et même aa entreprises variétés sans surprise, Ou sometimes.Their Lancel sacs étaient plutôt malsaine préférable de voyager en avion, pour la plupart des produits contenaient pourrait être le organization. http://www.sacbb.fr/

    RépondreSupprimer
  23. Je ne suis qu'une bebe blogueuse même si mon blog a déjà un an. Je ne suis pas très présente, pas très constante. Je viens tout juste d'évoluer vers un design minimaliste comme celui des blogs que j'aime. Et ton article résonne en moi. Parce que je m'inspire de ces filles que je lis tous les jours, de leur présence, de leur constance et je me dis que je n'arriverai pas a être pareille, des fois.Un peu comme cette blogueuse que je voudrait être mais qui me semble "inaccessible". Je me aussi déjà dis (et les réseaux sociaux nous aident beaucoup) que leurs vies devaient être 10 000 fois mieux que la mienne, et puis d'un coup, je me reprends, je secoue la tête et j'entend un " N'importe quoi" n'importe quoi car l'internet nous montre que ce qu'il veut nous montrer, n'importe quoi parce que nous ne sommes pas partis du même point, parce que nous ne sommes pas les mêmes personnes. Alors merci pour m'avoir fait prendre conscience que je ne suis pas seule qui des fois, remet tout en question et compare. Et merci de m'avoir rappeler de ne plus le faire <3

    RépondreSupprimer

Toi aussi, laisse traîner ta plume !