vendredi 30 novembre 2012

24 NA Before Xmas ★ La piqûre de Rappel

Oyé Oyé braves gens !

Ca y est, on y est, les festivités commencent dès demain. Hein ? Quoi ? Quels festivités ? Mais siiiiii le 24 Nail Addict before Christmas, notre calendier de l'Avent géant inter blogueuse. L'heure est donc à la piqûre de rappel. Pendant 24 jours, suis nous à travers la blogo pour découvrir les nail art réalisés par des nail addict talentueuses et passionnées. Chaque jour tu fêteras un peu Noël avant l'heure. 


N'oublies pas de me suivre sur Twitter (@OdileSacoche #24NAbeforeXmas ) et sur Hellocoton (clic clic à droite sur la bannière) pour connaître en temps réel l'itinéraire de Noël. En attendant, revoici le voyage à suivre durant ce mois de décembre.

On commence demain 01/12/2012 avec Lelie Fairy

La suite se déroulera comme ceci:

02/12/2012 Justine
03/12/2012 My Chihuahua Bites
04/12/2012 pmabelle
05/12/2012 Les Caprices de Maureen
06/12/2012 Violette Dorée
07/12/2012 Danishaz
08/12/2012 Vernis Vidi Vici
09/12/2012 Chronique d'une Greluche
10/12/2012 Entre nous soit dit
11/12/2012 PsychoSexy
12/12/2012 Coco's Nail
13/12/2012 Eugeniale
14/12/2012 Un brin de Julie
15/12/2012 Tiffany
16/12/2012 Bleu électrique
17/12/2012 Sugar Yummy
18/12/2012 didoline
19/12/2012 Maoya OraneK
20/12/2012 Je suis vernie
21/12/2012 Hellow Soo
22/12/2012 Turbomagik
23/12/2012 15 Shades of Blue
24/12/2012 Aya

Je te donne rendez vous le 25 décembre ici même, avec une petite surprise (rien d'extraordinaire, mais une petite surprise quand même).

Amusez vous toutes bien ! Et bon calendrier de l'Avent ! (Ciaté n'a qu'a bien se tenir ) 

Enjoy this Christmas Time !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 novembre 2012

Le secret de la victoire

Viens, approches cher lecteur ! Plus près. N'aies pas peur. Il n'y a personne d'autres que toi et moi ? Personne ne t'as suivis ? Personne d'autre n'est en train de lire par dessus ton épaule ? Tu es bien sûr ? Bon alors je vais te dévoiler un secret. Pas n'importe quel secret, non-non-non. Le secret de la victoire. Tu sais bien, ces petites batailles que tout le monde mène un jour où l'autre. Celles là qu'on gagne. Tu ne me crois pas ? Tu ne crois pas que c'est possible de programmer une victoire ? Et bien moi je te dis que si. C'est mon secret, et je vais te le donner. Oui, c'est comme ça, c'est cadeau.

Tu sais, je suis jeune. Je n'ai que 28 ans. Et pourtant, il m'est arrivé de mener plus d'une bataille dans ma vie. Des batailles que j'avais choisies, de mon plein gré. Oui. Des buts, des projets, des envies. De ces choses que tu te lèves un matin et qu'il y a quelque chose dans le fond de tes tripes qui te chatouille. Quelque chose qui te dérange. Et quelques matins plus tard, tu te rends compte qu'il y a une chose dans ta vie qui ne tourne pas comme tu en as envie, et tu as décidé de la changer. Tu décides de t'acheter un nouveau lieu de vie, de commencer un régime, de remettre ton compte en banque à flot, de faire un bébé, de trouver un amoureux, de partir à l'autre bout du monde, ou simplement, de prendre un nouveau départ. Ce matin là, où tu prends cette décison là, il y a une grande joie dans ton tout petit coeur, une excitation que si tu avais été le soir, tu aurais pas su dormir, mais il y a aussi une grande peur. Suis-je à la hauteur ? Ce but n'est-il pas trop grand pour moi ? Que vont penser les autres ? Vais-je y arriver ? 

A cela je te répondrai "Oui, non, on s'en fout et oui !"

Comment j'en suis si sure ? Tu n'as pas suivis ? J'ai un secret  !

Tout d'abord, quand tu décides de procéder à un changement dans ta vie, en général, c'est que tu es arrivé à un moment où tu es bien mûr comme un bon fruit juteux prêt à tomber de l'arbre. Sauf que toi, tu vas pas tomber. Non parce ces questions tu te les es déjà posées plusieurs fois, et tu n'avais jamais eu ce petit chatouillis qui te donnais envie d'opérer à une vraie .... Opération ! Cette fois, tu as sûrement déjà élaboré un plan d'attaque. Et si pas, c'est la première chose que je peux te conseiller de faire.

Le plan d'attaque. Il doit être réaliste bien sûre. Pas question de construire Rome en un jour. D'ailleurs tout le monde sait bien que Rome ne s'est pas construit en un jour. Même le Tout Puissant a eu besoin de 7 longs jours pour créer le monde. Plus sérieusement, tant qu'on est dans les phrases toutes faites, il y en a une que j'adore : "Petit à petit, l'oiseau fait son nid". Voilà, c'est ça. C'est tout simple, fixes toi de petits buts. Essayes ta nouvelle méthode une semaine. Puis, une nouvelle semaine. Et fais le bilan après un mois. Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre, pas besoin de tout changer du jour au lendemain, de tout abandonner. Il faut commencer des petites démarches: un rendez vous chez le banquier, supprimer un apport trop caloriques, te renseigner sur une destination, écrire une journée dans un cahier. C'est toujours mieux une petite démarche, que pas de démarche du tout. Chaque semaine, tu feras une démarche de plus, un pas de plus, le pas se transformera en mètre, puis en kilomètres, et ainsi de suite. Répètes après moi. Petit à petit.

Une fois que ton plan d'attaque est bien préparé, tes petits buts hachés-menus, et que tes petites démarches sont enclenchés, tiens bon. Il faut toujours tenir bon. A chaque moment où tu flancheras, regardes derrière toi le chemin parcouru. Tu peux bien sûre regarder devant voir tout ce que tu dois encore faire, mais ne vas pas trop loin. N'oublies pas, un mètre devant. Un peu comme rouler dans le noir, éclairé par la seule lumière des phares. Saches qu'on ne peut pas reculer, on ne peut faire qu'avancer. Même si parfois on a besoin de se poser, faire un petit surplace pour mieux démarrer. Ne demandes pas aux autres où ils en sont, chacun marche à sa cadence, certains plus vite, d'autres plus lentement.

Enfin, une fois que tu auras atteint ton premier but, ta première étape, ta première marche, ton premier mètre, félicites toi. Accordes toi une victoire. Une tape dans le dos, un gâteau savoureux, un achat malin. Lorsque ton grand but final sera atteint, célèbres le. Savoures cette victoire, sois fière de toi. Cries le sur tous les toits, car la réussite est magique. Profites, arrête toi, regardes. C'est toi qui a fait ça. Toi et toi seul. N'écoutes pas ceux qui te dirons que tu as de la chance, ce n'est pas de la chance, c'est de l'intelligence.

Pour finir, avant d'entamer quelconque autre voyage, n'oublies jamais toutes ces batailles que tu as menés à bien. Repenses à tes victoires. Si tu ne t'en souviens pas, c'est que tu as du zappé l'étape 3: la fête ! 

Maintenant que tu as toutes les clés en mains, réussis et fais ça bien !


♥ ♥ ♥
Crédit photo: Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 novembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Fifty Shades of Grey

La semaine passée j'avais séché, et la semaine d'avant je n'avais rien fait de vraiment extraordinaire. Alors comme cette semaine j'avais du temps (j'ai été malade), je voulais retrouver mes premiers amours et faire du vrai nail art. Surtout après avoir lu l'article de ViviLaChipie. Je n'ai pas lu le livre Fifty Shades of Grey (et je pense décevoir Andreia, mais je ne pense pas que je le lirai), donc je ne savais pas faire de lien ongulaire avec le livre. Oui je sais cela parle erotico-BDSM, mais je n'avais pas envie de faire des chaines ou des symboles bizarroïdes sur mes ongles, parce que tu sais bien que j'aime toujours avoir du portable. Garder mes ongles au quotidien. 

DONC ! J'ai voulu me la jouer Nailasaurus. Faire des doigts et des nuances différentes. Oui, sauf que des gris j'en ai 3. Et un argenté. Le Chinchilly Essie, Ice Eyes Baby grey Crystalliced d'Essence et le gris My pointe exactly de OPI (tu vois je suis pas encore une vraie NPA). Au début je voulais utiliser rmon Chinchilly et le Essence, mais le Chinchilly est un gris rosé, et le Essence un gris bleu. C'était pas joli. Alors j'ai sorti le OPI. Et là, ça s'est compliqué. 

My Pointe Exactly est un jelly. Pas couvrant. Pas couvrant DU TOUT ! Mais quand j'ai une idée en tête, je suis plutôt du genre têtue. J'ai joué la carte de la patience et j'ai posé... 5 couches ! Et oui, rien que ça. La suite ? Quelques paillettes du Pirouette my whistle, le Chinchilly en dégradé, du scotch et puis laissons parler l'inspiration. Voici my fifty shades of grey, version soft romantique low nails.

Fifty Shade of Grey







♥ La semaine prochaine, dimanche 02/12 ♥
The Sunday Nail Battle // Poncho Nails

Tu te rappelles de la tendance Aztec de cet été ? Mais siiiiii, ces jolis motifs tribaux fait à main levé sur des ongles colorés. Et bien, Andreia et moi on te la décline version hiver. L'idée ? T'inspirer de cette super tendance hivernale de gros pulls tricotés : l'hiver péruvien, la grosse maille, les couleurs automnales agrémentés de petites touches flashy. Un bon gros pull jacquard. Tu ne vois pas ?
Bon allez, un exemple pour t'aider par ici.

Et comme c'est pas facile, pas de contrainte !

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 novembre 2012

Société de consommation bonjour.

Hier, avec mon homme, nous avons parlé d'argent. Pas parce que c'est devenu le sujet de conversation number one en Europe, mais parce qu'il sait que j'éprouve des angoisses par rapport à tout ça. Des angoisses ou une obsession, appelles ça comme tu veux. On a parlé de mes dépenses et on n'a pas compris. Je ne suis pas du genre super dépensière, je ne craque pas tous les jours sur le derniers trucs à la mode et de ce fait je suis même souvent frustrée. Cependant, mes sous partent, quelque part et je ne sais pas où. Un cadeau par ici, un médecin par là, un vernis qui repassera,... Bim Bam Boum et la boucle est bouclée. J'ai réfléchis. Je réfléchis toujours, et j'ai tweeté à Maoya que je la suivais dans son No Buy.

Le No Buy jusqu'à présent je trouvais que c'était une mode un peu ridicule. Je ne comprenais pas qu'on pouvait donner un nom au fait de ne rien acheter. Perso, je n'achète "jamais" rien, et je ne me considère pas en No Buy. Mais comme pour moi, le corps et l'argent son intimement liée, je me suis dis que je devais peut être prendre mes problèmes d'argent, comme j'ai pris mes problèmes avec mes kilos. Faire un régime financier. Arrêter de me plaindre. Arrêter les "je suis fauchée". Mon copain m'a toujours dis qu'être fauché, c'était un état d'esprit. Je n'avais pas compris jusqu'ici. Pourtant je suis une adepte du Secret, ça aurait du être facile de comprendre. A force de crier sur tous les toits qu'on n'a pas d'argent, devine ce qui se passe ? Tu n'as pas d'argent...

Alors je me suis levée ce matin. J'ai réfléchis encore. Je réfléchis toujours beaucoup. J'ai regardé ma vernithèque et j'ai compté. 1, 2, 3, ... 10, 11, ... 47, 48,.... 62, 63, 64.... 87 et 88. J'ai 88 vernis. Si j'en ai "besoin" d'un de plus ? Clairement, non. Si j'en ai envie ? Clairement, oui. 

J'y ai pensé encore.

Un jour on m'a dit que plus on en avait, plus on en voulait. Je n'y croyais pas. J'aurai du. J'ai triplé ma collection en un an de temps. Et je me sens aujourd'hui comme si je suis la loose des NPA parce que je n'ai pas le dernier Leading Lady. Je te parle de vernis, mais parlons des vêtements. C'est la même chose. Mon dernier shopping date de début octobre. Si j'ai "besoin" de vêtements ? Clairement, non. Si j'en ai envie ? Clairement, oui. Il y aura toujours des nouvelles modes, des nouvelles nuances de vernis, des nouvelles choses a acheté. Pourquoi toujours plus ?

On dit que l'être humain passe sa vie à entasser des objets, pour se prouver qu'il vit et qu'on s'en rend compte le jour de son décès, quand on doit vider sa maison. C'est sa façon de défier la mort. Cette pensée est un peu triste, mais ce qui est encore plus triste c'est d'être comme moi, complètement influencée par cette société de consommation et de ne jamais en avoir assez. Avant je disais "quand je serai mince, je serai heureuse". Maintenant je dis "quand j'aurais telle ou telle chose, je me sentirai mieux". Comme si j'avais ce besoin de combler un vide par des choses. Et comme si elles avaient réellement ce pouvoir.

Mon article est un peu décousu. C'est parce que j'y pense encore. J'y réfléchis toujours. Une part de moi me donne envie de me foutre une grande claque et de suivre les sages paroles de ma best friend Olisushi qui vit sans le regard puissant de cette société. Une autre part de moi à ce sentiment qu'elle n'a pas encore assez entassé...

Mais j'vais y penser. Encore...

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 novembre 2012

Des doutes et des blogs.

Un jour, j'ai commencé un blog, et c'était bien. Je sais que lorsque je l'ai commencé, je n'attendais rien de personne, et surtout pas de toi. Bien sûre, si tu venais me rendre visite, j'étais contente. Puis tu ramenais tes copines et j'étais encore plus contente. A chaque fois, comme je n'attendais rien, je recevais toujours la bonne surprise. Alors je me suis inscrite sur des sites de réseaux sociaux, sans trop savoir pourquoi, et j'ai continué de bloguer. Ce qu'il se passa alors, c'est que le "je-blogue-je-ne-sais-pas-trop-pourquoi" est devenu le "je-blogue-et-je-suis-devenue-complètement-accroc". 

D'abord c'était bien, parce que ça comblait le temps. Tu sais ce temps long où je me suis retrouvée à la maison. Il se dit même que dans mes statistiques tu es venu plus fréquemment à partir de ce jour fatidique de ma vie de blogueuse. Chaque jour, j'écrivais un article. J'ai découvert des blogueuses, des amies. De quoi lire, de quoi créer, de quoi finalement me construire une vie cybernétique. Puis les choses sont devenues plus intenses, des coeurs, des abonnées, des followers. Et en quelques mois seulement, la boule de neige est devenu un bonhomme. Un gros bonhomme avec un nez en forme de carotte, un bonnet rouge et des cailloux à la place des yeux.

Ce qui était déjà très bien, est devenu vraiment canon. J'ai continué à bloguer, comme pousser par une spirale. En vrai, c'était des ailes qui me poussaient. Certaines m'ont envoyés des mails de remerciement et ça m'a touché. D'autres sont devenues des habituées. Parfois c'est vrai, je me suis sentie comme une star. Un peu choyée par delà les PC. Doucement, j'ai commencé à reconstruire la confiance en moi. Celle là que j'avais perdue. Une brique, deux briques, un petit muret. Tu m'as poussé, tu m'as fait avancé, et j'ai ouvert des nouvelles portes. Très vite, j'ai retrouvé de quoi occuper mon temps à raison de 38h par semaine. Parfois je me dis trop vite. Mais mon bonhomme était lancé maintenant....

Il a attiré des vues. Des bonnes, des moins bonnes. Chose inespérée arriva : des sponsors, des partenaires. Des cadeaux aussi, pour t'en parler ici. Des propositions que j'ai refusée, d'autres que j'ai acceptée. Il est loin le temps du "je-blogue-je-ne-sais-pas-trop-pourquoi"... Parfois aujourd'hui je blogue pour eux.

Tu vois, un blog, ça part de rien, ça devient tout. Aujourd'hui, c'est ma passion number one. Quand on me demande mon hobby, je répond mon blog. J'y consacre mon temps, mon énergie. Mes rêves aussi. Je me surpasse à vouloir faire des photos, des montages, des évènements.

Alors parfois, j'ai une petite pression. Un peu comme quand tu ramènes toujours des beaux points à tes parents, ils en attendent toujours plus. Alors j'en attend plus de moi-même aussi. Je m'inquiètes des petites pannes d'inspirations. J'ai peur que tu partes. Pire j'ai peur parfois que mon absence te donne envie d'aller voir ailleurs. Trouver une meilleure blogueuse, avec des plus jolis mots, ou des plus jolies photos.

Je suis possessive. Jalouse aussi parfois... Souvent.

Parce que des meilleures blogueuses et des gens talentueux y en a tellement. D'ailleurs y en a toujours eu. Peut être qu'avant je ne les voyais pas ? J'étais sans doute prétentieuse... Pourtant ils le disent dans Star Wars, que le Padawan il dépasse toujours le Maître. Mais la question que je me pose maintenant est celle ci: "Suis-je toujours à l'état de Padawan ? Ou suis-je déjà le Maître que l'on est en train de dépasser"...



♥ ♥ ♥

Crédit photo:  http://www.tumblr.com/dashboard via We heart it
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 novembre 2012

Attention Chien méchant

Jules, mon chien, je l'aime d'amour. Mais genre, j'en suis complètement gaga. Aussi, avec Jules, mon homme, quand on a décidé de l'adopter on s'est dit qu'on ferait les choses bien. Comme c'était notre premier chien, à 8 mois on l'a emmené au dressage. C'était drôle, il était tout foufou. Il courait avec les autres chiens, nous on apprenait les bases de l'éducation canine. C'était un rendez vous hebdomadaire plutôt sympa. Moi qui était à la base une fille à chat qui avait une frousse bleue des chiens, j'ai appris aussi à me retrouver au beau milieu de 25 chiens de toutes tailles et de toutes les couleurs, qui gambadaient autour de moi.


Puis l'hiver arriva, et les sessions se sont faites un peu plus absentes: la pluie, la neige, le samedi matin. Et pendant ce temps Jules, le chien, c'est devenu un homme. Enfin, un homme. Un chien. Grand (pour sa race), gros (pour sa taille) et fort. Tout musclé. Tout beau. Le toutou à sa maman. 14kg d'amour. Puis Jules, a appris à faire pipi la patte levée.  Et là, quelque part entre 2 sessions de dressage raté, et sa maturité, Jules a commencé à s'affirmer. Il est devenu le king du quartier. 

Lorsque les beaux jours sont revenus, le dressage a repris, mais quelque chose avait changé. D'abord, ils y avaient beaucoup plus de très grand chien (genre des croisés berger allemands rottweiler de 40 kilos), et surtout des nouveaux chiens. Et là, ça a commencé à se compliquer pour moi ex trouillarde de chiens. Avec sa nouvelle ferveur de chien dominant, petit Jules a commencé à sauter sur les grands. Quand je dis sauter, je te parle de faire du nez, faire le malin, appelle ça comme tu veux. Et plus d'une fois il est arrivé qu'il se retrouve dans une bagarre à la Pif et Hercule, entouré d'american staff, de labrador ou de Rott'. J'ai eu peur, j'ai eu très peur. Devoir aller chercher mon petit truc, l’agripper par le collier au milieu de ses grands loups... 

Alors doucement le dressage j'avais plus envie d'y aller. J'avais peur pour moi, mais pour Jules aussi. Si seulement ils se frittaient avec les petits bichons, mais non. On a appelé le veto, mais il était trop tard pour le castrer. On a essayé avec une technique révolutionnaire de castration temporaire et chimique, mais ça n'y a rien fait. Et notre Jules, est devenu une teigne. Pas avec nous, non avec nous c'est le chien le plus gentil du monde. Avec les enfants c'est un sucre, avec les êtres humains, c'est une crème, super sage, super gentil, super câlins et super docile. Mais dès qu'il croise un autre chien c'est la misère.

L'autre jour, j'avais lâché Jules dans le parc derrière chez nous, pour qu'il se défoule. Ca s'est terminé en drame, un autre grand chien est arrivé. Il a bondit dessus. La maitresse adverse c'est retrouvé le cul par terre, Jules a été mordu à l'oreille, et moi j'ai cru que j'allais m'évanouir. Ce matin, rebelote, le même chien (que je soupçonne aussi de pas très sociable), bondit sur lui, sa maitresse m'agresse, je repars, Jules fait une sorte de crise d'asthme, je suis en rue, en pyjama et j'ai la trouille.

Dans le quartier, je passe pour la méchante avec son méchant chien. C'est pas entièrement notre faute, dans notre rue ce n'est que des vieilles mémères avec des vieux-vieux chiens. Des p'tits caniches, des p'tits bichons qui jacasse, qui aboient. Ouais sauf que Jules, lui il en fait qu'une bouchée. Au début c'était pour jouer, maintenant c'est pour montrer que c'est lui le padre. S'il devait y avoir une mafia canine, je suis sure que Jules serait le parrain.

Ça parait drôle, raconté comme ça. Mais en vrai, moi ça ne me fait pas beaucoup rire. Parce que je promène mon chien avec la crainte d'en croiser un autre, de devoir changer de trottoir. La crainte de croiser une autre petit chien qui lui non plus n'est pas sociabilisé, la crainte que ça dégénère. Ce qui me fait le plus mal au cœur, c'est que lorsque Jules est seul, ou simplement en compagnie d'êtres humains, c'est un amour. Puis dès qu'il voit un autre chien, même un petit chiot tout gentil, il redevient Dark Vador. Je voudrais pouvoir le promener tranquillement, qu'il croise un autre chien sans que ça dégénère, qu'il traine la patte, qu'il flâne. Force est de constater, que mon chien c'est un guerrier...

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 18 novembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Bollywood

Cette semaine, Chiara nous avait proposé à Andreia et moi, de faire un thème Bollywood. Je trouvais cet idée fort sympathique, et originale pour l'hiver. Oui mais... Une fois de plus le temps à jouer contre moi. Donc voilà, je ne vais pas épiloguer pendant des heures entières, comme à mon habitude en cas de "panne sèche", voici une petite sélection des manucures adaptées au thème Bollywood !

Bollywood








♥ La semaine prochaine, dimanche 25/11 ♥
The Sunday Nail Battle // Fifty Shade of grey

Alors autant j'ai eu mon Twilight comme une pourrie gâtée, autant il fallait que moi aussi je pourri-gâte mon Andreia. Oui parce que ça fait des semaines qu'elle nous bassine avec son Christiant (c'est bien Christian hein ?), et son livre super... mmmhhh.... intéressant ? :)

La contrainte pour te la jouer best seller cette semaine, c'est le gris.
Et pour celles qui ne savent pas ce qu'est Fifty Shade of Grey, Google est ton ami :D

♥ ♥ ♥

Crédit photo: Pinterest (avec Pshiiit & The Nailasaurus en Guest)
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 17 novembre 2012

24 Nail Addict before Christmas ★ L'itinéraire de Noël

Ah aaaah, tu pensais que j'avais oublié hein ? Eh beh non ! Je me tiens toujours à ce que je dis, même si parfois ça me prend du temps (coucou Aya, coucou Maoya). 
Donc voilà, il y a 3 semaines j'ai lancé le projet 24 Nail Addict before Christmas. Un calendrier de l'Avent géant pour remplacer le tant attendu Ciaté. D'ailleurs je sais pas toi, mais moi à force d'en entendre parler, je m'en suis un peu lassée. Enfin bref, après des sélections hyper difficiles, j'ai sélectionnées 24 Nail Addict et j'ai mis en place avec elles toutes un calendrier de l'Avent.

Ce calendrier commencera bien évidement le 1er décembre et se terminera le 25 décembre (ici). Chaque jour, une blogueuse vous accueillera sur son blog avec un thème de nail art (en rapport avec le mois de décembre en général) et sa manucure. Une sorte de challenge 24 jours mais par blog interposé.
Tu rêves de savoir l'itinéraire à suivre sans louper personne ? Odile l'a fait, Odile te le donne.
Tu rêves de connaître les thèmes en avant-première ? Eh beh non ! Raté, tu devras patienter !

Bon allez....Je te fais quand même un petit spoil. Le 25 décembre, il y aura une petite surprise. Mais chuuut, je ne dirai rien de plus ;)

Je ne te fais pas languir une minute de plus. Voici l'itinéraire à suivre, notes bien sur ton calendrier. Tu peux me suivre sur Twitter (@OdileSacoche #24NAbeforeXmas) et sur Hellocoton pour suivre cet évènement en direct live. La veille au soir je ferai une petite annonce pour te rappeler qui tu dois suivre le lendemain, et le jour même je retwitterai le lien du jour.

On ouvre le bal le 01/12/2012 avec Lelie Fairy

La suite se déroulera comme ceci:
02/12/2012 Justine
03/12/2012 My Chihuahua Bites
04/12/2012 pmabelle
05/12/2012 Les Caprices de Maureen
06/12/2012 Violette Dorée
07/12/2012 Danishaz
08/12/2012 Vernis Vidi Vici
09/12/2012 Chronique d'une Greluche
10/12/2012 Entre nous soi dit
11/12/2012 PsychoSexy
12/12/2012 Coco's Nail
13/12/2012 Eugeniale
14/12/2012 Un brin de Julie
15/12/2012 Tiffany
16/12/2012 Bleu électrique
17/12/2012 Sugar Yummy
18/12/2012 didoline
19/12/2012 Maoya OraneK
20/12/2012 Je suis vernie
21/12/2012 Hellow Soo
22/12/2012 Turbomagik
23/12/2012 15 Shades of Blue
24/12/2012 Aya

Enjoy the Christmas Time with us !



★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 novembre 2012

Concours ★ Manucure & Beauté

Pour le moment tu es plutôt sage. Et puis même plutôt gentil(le) aussi. Alors du coup, quand tu es sage et gentil(le) moi j'ai envie de te gâter. Ce qui tombe plutôt bien puisque mon super top partenaire Manucure et Beauté à lui aussi envie de te gâter. Donc, nous avons décidé de te faire gagner 2 jolis lots. La moitié choisi par mes petits soins, l'autre moitié choisi par Manucure & Beauté hiself. C'est pas génial ça avant les fêtes de Noël ?

Le lot n°1 : un duo de vernis Essie et Orly composé du

Essie Recessionista et du Orly Glow (que je t'avais présenté aussi ici)



Le lot n°2 : un kit Konad Strass ( même que je suis un peu jalouse)


Pour jouer c'est très facile, lis bien ce qui suit...

Tout d'abord, tu dois me laisser un commentaire ci dessous avec une adresse mail valide, en me disant que tu participes.
Ensuite, j'ai caché un mot mystère quelque part sur le blog. Retrouves le et racontes moi une petite histoire avec ce mot mystère inclus. Attention ! Ne me dis pas dans ton commentaire quel est le mot mystère !! Par là j'entends que le mot doit bien être visible dans ton histoire, il doit être écrit, mais tu ne dois pas dire "le mot mystère est..." . Inclus ce mot de façon subtile dans ton histoire. Pour laisser tes petites copines chercher. Je verrai tout de suite dans ton texte si tu l'as trouvé ou non.
Et enfin, dis moi quel est ta nuance préférée chez Essie et/ou Orly.
Le concours commence maintenant (15/11/2012) et prend fin le 22/11/2012 à 20h.
Concours ouvert pour la France, Benelux, Suisse et Dom (Martinique, Réunion, Guadeloupe).

2 gagnantes seront tirées au sort parmi les bonnes réponses et les lots leurs seront envoyés par Manucure & Beauté. Je ne prendrai en compte que les participations avec les choses demandées ci-dessus, votre participation sera validée avec un numéro si et seulement si vous répondez à tous ces critères. Pas de numéros = critères manquant !

Allez hop, c'est parti ! Bonne chasse, et bonne chance à toutes !

★ ★ ★

INDICE

Voici un indice pour le mot, il est écrit quelque part dans les PAGES du blog et non dans les articles.

Allez chercher bien, c'est facile, mais faut lire un peu, c'est ça le jeu
Vous avez une semaine

★ ★ ★

CONCOURS CLOTURE // TIRAGE AU SORT DES GAGNANTES

J'ai eu beaucoup de participations et blogger à buguer dans la publication des commentaires. Je vous ai quand même toutes prises en comptes. J'ai eu 87 participations valides (celle que je n'ai pas validée, il manquait un mail, ou le mot, ou les nuances préférées)

Maïtre Randomizer, tirage au sort de 2 gagnantes s'il vous plait !




Numero 39:  Julie La nuit Remue : Julie - j.uliegarnier (at ) hotmail.fr    qui remporte le lot n°1
Numero 80: Emma Nuela - emmy_423 (at ) hotmail.com    qui remporte le lot n°2

Envoyez moi vite un mail avec vos coordonnées postales, et Manucure et Beauté vous enverra votre colis.
Bravo à toutes !!

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 novembre 2012

Moi aussi je teste ♥ Le vernis Orly Magnetic

Donc j'avais dans ma petite bibliothèque un super joli vernis que je devais encore tester. Mais bon tu sais bien, je joue un peu à la fille over busy pour le moment et je ne savais pas trop bien quand m'y mettre. Puis l'homme m'a tanné pendant 3 jours comme quoi ce soir il y avait foot, et moi je me suis dit que c'était l'occasion idéale pour tester ce super Orly Magnetic reçu de Manucure et Beauté.

Je t'avoue au début quand j'ai ouvert la boite et que je l'ai vu, j'étais perplexe. Parce que je suis pas le genre de fille qui aime suivre le gros buzz verniesque. Exemple numéro 1, le Ozotic que je n'ai pas acheté  simplement parce que d'entendre tout le monde en parler ça me gonflait. Mais bon, là, hein, comme je l'ai reçu, ça a forcément attisé ma curiosité. Hier soir je me renseignais sur la bête et je suis retombée sur les tests réalisés par Pshiiit à l'époque et évidemment, sur Pshiiit comme tout donne toujours super bien, beh j'avais envie de poser mon super magnetic Orly. J'ai profité de l'occasion pour te faire un step by step.

D'abord j'ai étudié le bidule et je me suis dit "ok, donc là Odile t'as 10 secondes pour poser ton vernis, le mettre sur l'aimant, prendre la photo et hop la boum". Je me suis dit que ce serait serré et j'avais surtout peur qu'une couche ne suffirait pas. Mais j'ai retroussé mes manches (pour vrai) et j'ai posé ma première couche de Force Field.  
Première grande surprise, en une couche il est super couvrant et surtout très facile à appliquer. Là j'ai posé l'appareil photo (par sur mon ongle hein, à côté), et je me suis mise en équilibre pour rapidement prendre la photo de l'ongle à aimanté. 
Deuxième bonne surprise, le socle est hyper bien pensé car tu peux vraiment mettre ton ongle dessus grâce au petit cran d'arrêt. D'ailleurs je te conseille de faire cette pose de vernis sur ongle légèrement long, question de facilité. Et enfin, les 10 secondes passent super vite et l'effet rend tout de suite.

Là, j'ai été bluffée. Mais genre vraiment bluffée ! Ce truc c'est tout simplement fascinant, de voir les petites particules qui ont migrés pour former des vagues sur ton ongles. Puis les minis paillettes rose qui ressortent vraiment bien. Tu voulais de la profondeur ? En voilà ! 
Au niveau du temps de séchage, comme j'ai mis qu'une seule couche, ça a été assez rapide et moi j'aime ça ! Le seul petit hic ? Je dirais la couleur. Mais là c'est vraiment une histoire de goût, parce que les teintes mauves c'est pas vraiment mes préférées. Après, celle qui aime le prunette en seront ravies car un millier (rien que ça) de nuance se bataille sur ton doigt.

Assez parlé. Les images valent toujours plus qu'un long discours. Oublies pas de me dire ce que tu en penses !

Orly Magnetic // Force Field








♥ ♥ ♥

Vernis offert généreusement par Manucure et Beauté
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 12 novembre 2012

Le poids de la richesse.

Je veux être mince et je veux être riche. Ce sont deux clichés dont je n'arrive décidément pas à me débarrasser. Non pas que je sois exigeante par rapport aux autres, mais par rapport à moi même. Aussi je me suis demandé pourquoi je ne pouvais me défaire de cette obsession, même si je sais que toujours se demander pourquoi ne sert pas à grand chose. Comme à mon habitude, j'ai cherché la réponse dans les livres en lisant la biographie de Crystal Renn, son parcours d'ex-anorexique pour devenir aujourd'hui un superbe mannequin Plus Size. En le lisant, j'ai pris conscience que les médias avaient fait et font encore beaucoup de tort aux filles comme moi. Quand je dis comme moi, je parle bien sûre des filles complexées. Un peu ronde ou carrément grosse. Autant appeler un chat un chat. J'ai lu dans ces lignes le désespoir des ado de 14 ans qui voulaient devenir mince pour satsifaire le regard des autres. J'ai lu ensuite le courage de s'assumer telle qu'on est, avec ces imperfections. J'ai souris... Cependant la boulette de mon enfance, je n'ai jamais réussi à l'oublier...

Aujourd'hui je la regarde encore dans la glace, et je la réconforte. Je lui dis que ça ira, qu'elle ne doit pas s'inquiéter, qu'on s'en fout si elle est plus grosse que les autres filles de sa classe. Mais elle me regarde avec ses grands yeux et elle me dit "mais qu'est ce que t'en sais toi, t'es devenue styliste et tu continues d'habiller des cintres". J'ai haussé les épaules. Alors je lui ai dit, vient on va manger un paquet de chips, on s'en foutra partout et on regardera un Disney. Elle s'est sentie mieux. Puis elle m'a regardée et elle m'a dit "t'as vraiment rien compris, maintenant je viens de prendre 1kg et demain je me cacherai dans un coin". C'est vrai, j'ai vraiment rien compris.

Tu vois aujourd'hui je suis une adulte, je sais réconforter les autres. Je sais faire la part des choses. Je sais dire à mes collègues que leurs histoires de régimes ça commence à me gonfler en les regardant droit dans les yeux, je sais tenir tête à ma grande soeur quand elle me jette un regard angoissé lorsque j'enfourne une deuxième part de gâteau, je sais argumenté sur le blog des autres. Ca c'est la façade. La grande gueule. Mais au final, quand je rentre chez moi, je me pèse. Je me pèse le matin, le soir. Tous les jours. Je guette avec obsession que je n'ai pas repris les 10 kilos que j'ai perdu. Je calcule ma tartine à la confiture du matin, le bol de soupe potiron pesto du midi. Et si je n'avais pas mis le pesto ça aurait mieux, non ?

Finalement j'ai toujours cru que j'étais nulle en math, mais il s'avère que je suis plutôt douée. Le calcul il est vite fait quand j'ouvre le porte feuille... Ou quand j'ouvre la bouche. "Non n'achète pas cette boite de Tic Tac, c'est cher et ça fait grossir".

C'est cher et ça fait grossir.

C'est devenu un peu mon leightmotiv. Si ça ne me rend pas malade ? Si complètement...

Tout à l'heure j'ai lu une interview de Kelly Osbourne, qui désormais mince, avouait qu'elle avait été grosse si longtemps, que dans sa tête elle le serait toujours. Pourquoi ? Je ne sais pas, mais je sais qu'elle a raison. On a vécut ce qu'on a vécut. On s'est regardé dans le miroir, parfois on s'est aimé, parfois on s'est détesté et même si aujourd'hui on sait qu'il faut simplement se reprogrammer, il y aura encore souvent des yeux d'enfants à côté de nous qui nous regarderont en nous demandant simplement justice.



♥ ♥ ♥ 

Crédit photo : Kelly Osbourne Pinterest
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 11 novembre 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Twilight

J'avoue, je plaide coupable, c'est moi qui ai insisté auprès de Andreia pour faire une semaine Twilight. Oui, c'est vrai, j'en suis fan et en plus j'en suis fière. Je trépgine d'aller voir la dernière partie au ciné. Et je n'ai pas peur de dire que je suis comme une ado de 15 ans quand on prononce le nom de Robert Pattinson. Hiiiiiiiiii !!!

Pour cette manucure je voulais quelque chose de classe, de sobre. Du brillant matte, la nuit, la lune. En te disant ça, tu vas te dire que j'ai fait dans le super original mais que nenni. Moi qui n'avait jamais testé de Rufian c'était le moment, c'était l'instant. Surtout que cela faisait un bon moment que je flashais sur cette superbe manucure réalisée il y a bien longtemps par Pshiiit. Mais bon, l'élève ne dépasse pas encore le Maître !

J'ai sorti un argenté de chez H&M, le magnifique Bridal Veil et le Matte About You de Essie. 
Je t'avoue que j'ai un peu juré parce que ça ne voulait pas sécher... Enfin, je veux dire, à chaque fois je me dis "cette fois pas de Sèche Vite" et à chaque fois je ne peux m'en passer. Surtout que tu ne peux pas utiliser le Matte About You comme top coat sèche vite. Non que du contraire. Donc j'ai du repassé par le Sèche Vite, attendre le lendemain matin (parce que je me suis vernie le soir) pour mettre ma couche de matifiant.

Comme je m'amuse de plus en plus pour les mises en scènes, j'ai sorti mes bouquins, mon dernier achat baguesque et hip hop, c'est dans la boite !

Et toi dis moi ? Cela t'as inspiré ce thème ?

Twilight








♥ La semaine prochaine, dimanche 18/11 ♥
The Sunday Nail Battle // Bollywood (une idée de Chiara)

Chiara nous avait proposé de faire des ongles d'été en hiver. L'idée était sympa, mais je t'avoue que j'ai toujours du mal à sortir mes vernis flashy en hiver. Du coup quand elle est revenue avec une idée adaptée, Andreia et moi on a flashé. Bollywood ! Ce n'est pas fantastique ?

Inspires toi de la culture Indienne, des comédies musicales Bollywoodienne,... Ta contrainte ? Le doré !

आप मनोरंजन !
(ça veut dire Amuses-toi en Hindi, merci Google Trad) 

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 novembre 2012

Be Fairplay

Il y a des jours où je vais bien. Où je vais vraiment bien. Ces jours là, je me sens la plus forte, la plus convaincante, la plus généreuse, la plus éblouissante. Prête à abattre des murs et des tempêtes. Ces jours là, je dis merci aux arbres d'avoir des troncs, aux feuilles de tomber, à la pluie de mouiller. Pour un oui, ou pour un non, tout est parfait, tout est super, magique, merveilleux. J'écris à tout le monde que je les aime, je me sens pousser des ailes, j'organise un tas de choses, je suis la plus forte des forteresses. Ces jours là, je les savoure, comme un speculoos trempé dans du café au lait. Je les chéris, je les mets dans une boite, ou sur ce blog.

Et puis, il y a d'autres jours. Ceux là où je me sens fatiguée. Où je me maudis d'avoir été si forte d'organiser tant de choses et d'avoir voulu faire plaisir à tout le monde. Ces jours où je me sens dépassée par les évènements, je maudis les arbres de me cacher de la lumière, les feuilles de faire glisser mes pneus de voiture, la pluie de faire foirer mon brushing. Pour un oui, ou pour un non, tout dérape. Mon corps est plus lourd, même sur la balance, je n'ai plus envie de rien faire si ce n'est que de rester dans mon lit. Mes forteresses ne sont plus que des routes toutes plates. Ces jours là, avant, je les maudissais, comme jamais. Et plus je cherchais à comprendre ce qui ne tournait pas rond, plus je m'enlisais dans un cafard sombre.


Puis, j'ai compris. J'ai compris comme le disent si bien les bouddhistes, qu'un ciel sans nuage cela n'existe pas. Qu'il y a des jours où le ciel est bleu, mais que tôt ou tard, les nuages apparaitront. Pas par pessimisme, mais par obligation, pour l'écosysteme par exemple. Que la pluie, un jour tomberait, car la nature fait les choses comme elle doit les faire. J'ai compris que le lundi venait forcément après un dimanche, et que quelques jours plus tard, le vendredi arriverait lui aussi. J'ai compris qu'il ne fallait pas maudire les faits qui arrivent, car ils arriveront toujours. Le monde continue de tourner, simplement.

Je ne suis pas devenue fataliste, mais j'ai arrêté de chercher à comprendre. On se tortue l'esprit à se demander pourquoi on est triste, pourquoi on est déprimé, pourquoi ces choses nous arrivent, pourquoi nous, pourquoi maintenant... J'ai juste cessé de donner de l'importance à ces pourquoi. Grâce à une petite phrase magique que j'ai un jour lue : face à l'adversité il faut savoir faire bonne figure. Cela ne signifie pas qu'il faut baisser les bras, cela ne signifie pas se résigner et se dire à quoi bon. Cela signifie simplement que les choses arrivent parce qu'elle doivent arriver. Qu'il faut savoir rester fairplay, qu'il faut savoir se pardonner d'avoir une journée off, lâcher prise. Ce jour là, on a le droit d'être moins bien, moins beau, moins parfait, moins intelligent, moins brillant, moins créatifs,... Ce jour là, on a le droit de détester toutes nos imperfections.

Le plus important, ce ne sont pas ces moments-là, où tout est nul. Le plus important, c'est de se rappeler les instants forts où on s'est rendu compte que notre vie n'était pas toujours parfaite, mais que finalement, on l'aimait telle qu'elle était. Capitaliser le meilleur des journées où tout va bien, pour passer en deuxième, devant le dos d'âne des journées où tout semble aller mal.

♥ ♥ ♥ 
 
Crédit photo: We heart it
Rendez-vous sur Hellocoton !

Concours ★ Terre de Cocagne

Il y a quelque temps, j'avais organisé un concours pour vous remercier toutes fidèles lectrices de me suivre chaque jour. J'ai d'abord eu quelques frayeurs puisque le nombre de participation ne semblait pas grimper. Puis heureusement, tout doucement, les premières timides ont montrer le bout de leur nez. Et de fil en aiguilles, nous avons réceptionné 13 participations.

13 magnifiques participations !! (et on clique pour les voir en grand)

La participation de Lou (+ 2 chances FB)


 La participation de Maoya // OraneK (+ 2 chances FB)


La participation de Nausicaa_G (+ 2 chances FB)


La participation de Coraline (+ 2 chances FB) 
 

La participation de Karosweet


La participation de La ptite curiseuse (+ 2 chances FB) 
 

La participation de Camille (+ 2 chances FB) 
 

La participation de Tiffany


La participation de Tipiii 


La participation de Mystic Female (+ 2 chances FB) 
 

La participation de Laurie (+ 2 chances FB) 
 

La participation de Carogribouillis


La participation de Charline


De ces jolies créations, nous en avons retenues 5 et nous avons tirés au sort parmis vous (et vos chances supplémentaires sur FB). Histoire de rester impartiale. Parce que goût et couleur, hein, ça ne se discute pas. Avant de te dévoiler les 5 sélectionnées, je voulais d'abord toutes vous féliciter pour votre "engagement". Vous avez toutes faits des choses magnifiques et nous avez régalés de vos jolis mots. Donc, grand bravo. Et je tiens aussi à remercier Terre de Cocagne encore une fois de m'avoir fait confiance pour ce concours et de vous offrir leur joli petit Duo Chéris.

Les sélectionnées sont (dans un ordre aléatoire).

1. Carogribouillis
2 & 3. Maoya // OraneK (+ 2 chances FB)
4. Tipiii 
5. Charline
6 & 7. Camille (+ 2 chances FB)

Et la gagnante eeeeeeest: le numéro 2 ! Maoyaaaaa

Bravo à toi !
Envoi moi vite ton adresse postale par mail à odilesacoche@gmail.com. Nous nous chargerons de t'envoyer au plus vite ton lot.

Mille mercis à vous toutes, et mille bravos !

★ ★ ★
Rendez-vous sur Hellocoton !